• Carnet de vacances

Écosse : Les Fairy Pools et le Viaduc de Gleenfinnan

Dernière mise à jour : 10 févr.

* Toutes les photos ont été prises avec un iPhone XR / Week-end réalisé en Novembre 2018

Que faire sur l'Ile de Skye ?

Jour 2 de notre road trip |

Nous quittons Portree de (très) bonne heure, quand il fait encore nuit, ce qui nous laisse admirer le soleil se levait derrière les montagnes.


Que faire sur l'Ile de Skye ?

Nous rejoignons notre destination : les Fairy Pools, situées à 30 minutes de là. Quand nous arrivons au parking, une seule voiture y est déjà. Nous donnons les demandés à la personne qui s’en occupe et nous partons pour une petite rando à la découverte de ces fameuses Fairy Pools. Pour dire vrai, j’avais lu quelques informations mais je n’avais pas creusé, comme d’habitude, pour pouvoir découvrir ces paysages si connus de l’Île de Skye.

Bon déjà pour commencer, l’environnement n’est pas trop mal : il n’y a ni bruit ni activité humaine autour de nous et nous sommes en plein milieu des montagnes. À peine 3 minutes après avoir emprunté le chemin, nous croisons une première petite cascade. Bon bof, j’ai déjà vu plus impressionnant. J’espère que la suite sera plus intéressante.


Le chemin n’étant pas non plus très bien indiqué, nous remontons simplement tout droit, longeant un ruisseau et parfois nous devons même passer sur quelques gros cailloux pour ne pas se tremper les pieds dans les ruisseaux. Il a bien fallu un bon 1/4h avant de croiser notre première cascade (ou deuxième) et c’est en se rapprochant qu’on comprend qu’on n’est pas venues là pour rien : la cascade, s’écoulant entre les formations rocheuses, se déverse dans une piscine où l’eau d’une couleur turquoise est totalement transparente. C’est tout simplement magnifique.

Nous continuons notre chemin et c’est tout simple : les piscines se déversent entre elles par des cascades se faufilant entre les roches. C’est vraiment exceptionnel ! Les piscines sont plus ou moins grandes, les cascades plus ou moins hautes, avec des filets d’eau plus ou moins épais, mais ce que nous admirons tout le long de notre randonnée c’est cette couleur de l’eau, bleue turquoise et complètement transparente avec en fond les montagnes de Cuillin. Ce n’est pas le genre de couleurs qu’on s’attend à voir dans un pays comme l’Écosse.

L’été il est même possible de s’y baigner (même si l’eau reste froide) malgré le fait que les piscines soient un peu moins remplies en eau. Nous sommes seules et nous prenons notre temps pour descendre au plus proche des cascades (tout en faisant attention, ça glissait pas mal), pour faire des photos, pour respirer l’air, pour tout simplement admirer le paysage. Au bout d’1h de notre randonnée, nous commençons à croiser quelques personnes. Et 30 minutes plus tard, nous ne sommes vraiment plus les seules… Nous grimpons jusqu’à la dernière cascade, la plus impressionnante, pour admirer une dernière fois ce paysage. Le fait de ne plus être seules nous a fait perdre un peu de notre motivation, donc nous décidons de rejoindre le parking. Ce n’est pas une boucle, il faut reprendre le même chemin.


En y arrivant, il y avait au moins une douzaine de voiture. S’il y a bien une décision que nous avons bien fait de prendre c’est de se lever tôt pour pouvoir s’offrir le luxe de pouvoir profiter de ce genre de paysages merveilleux seules. Enfin, du moins pendant la première heure.


Que faire sur l'Ile de Skye ?
Que faire sur l'Ile de Skye ?
Que faire sur l'Ile de Skye ?
Que faire sur l'Ile de Skye ?

Nous quittons les Fairy Pools avec un énorme sourire et de jolis souvenirs en tête pour rejoindre notre prochain arrêt : le Viaduc de Gleencoe à +/- 2h30 de route.

Mais la route n’est pas un problème quand vous êtes en Écosse et que les magnifiques paysages ne font que se succéder.


Que faire sur l'Ile de Skye ?
Que faire sur l'Ile de Skye ?

Nous arrivons finalement au Viaduc de Gleenfinnan. Bon alors les fans d’Harry Potter devront probablement le connaître et prévoir forcément un arrêt s’ils ont l’occasion de passer par l’Île de Skye. Marjorie est fan, moi je n’ai jamais vu un seul des films mais le viaduc en lui-même me paraissait impressionnant et il méritait bien un arrêt histoire de se dégourdir les jambes.


Nous ne suivons pas notre GPS et laissons la voiture au parking le plus proche et partons avec un grand groupe de randonneur vers le chemin qui nous l’espérons nous emmène jusqu’au pied du viaduc. Et c’est à peine après 5 minutes de marche, que oui, nous sommes bien aux pieds du viaduc ! Et mon Dieu, qu’il est impressionnant ! Si on fait abstraction du fait que le parking et la route sont presque juste à côté, nous avons l’impression d’être perdues au milieu de nulle part avec cet énorme viaduc (oui parce qu’il est vraiment immense) au milieu des montagnes. C’est un paysage complètement hallucinant !

30 mètres de haut et 21 arches, rien que ça !


Que faire sur l'Ile de Skye ?
Que faire sur l'Ile de Skye ?
Que faire sur l'Ile de Skye ?

Il est possible de faire une randonnée pour voir le viaduc d’un point de vue plus haut. Nous nous n’avions pas forcément le temps (encore beaucoup de route nous attend pour cette fin de journée) et les chemins étaient assez bouillasseux. Et comme la plupart du temps où nous sommes restées aux pieds du viaduc nous étions seules, nous en avons pas mal profité. Pour les vrais fans d’Harry Potter, il est possible de prendre le Jacobite Steam Train, l’un des derniers trains à vapeur, qui circule entre mai et juin et qui relie la ville de Fort William à celle de Mallaig (43€ aller-retour). Il passe dans de somptueux paysages, paraît-il, qui ont été choisis comme décor pour les films.

Nous quittons finalement le viaduc pour rejoindre Glasgow à 3h de route de là…

Mais bien évidemment, on fera quelques arrêts photos.


Que faire sur l'Ile de Skye ?

Malheureusement le soleil se couchera assez rapidement, il y avait pas mal de circulation et nous finirons la dernière heure de voiture dans les montagnes avec une belle pluie. Nous longerons plusieurs lochs mais nous les distingueront à peine.

3 vues0 commentaire