• Carnet de vacances

1 SEMAINE AU MEXIQUE - YUCATÁN : itinéraire et infos pratiques

Dernière mise à jour : 21 mai


Itineraire 7 jours dans le Yucatan

Novembre 2019 : Pourquoi le Mexique ? Alors ce n’était pas forcément prévu. Certes le Mexique était dans ma to do list, enfin le Yucatan tout du moins, mais pas forcément aussi rapidement. Avec Julie, on s’est dit que quitte à partir 3 semaines, autant faire une deuxième destination après Cuba. Le Mexique l’a remporté puisque moi je voulais voir le Chichen Itza et qu’elle souhaitait découvrir l’île d’Holbox. 1 semaine pour visiter le Yucatan c’est vraiment peu. Nous avions prévu tout un programme qui une fois sur place ne s’est pas forcément déroulé comme prévu. Principalement parce que c’était notre dernière semaine de vacances, que le budget en avait pris un coup et qu’on en avait un peu marre de courir partout. Néanmoins, nous avons pu découvrir de merveilleuses choses et on ne le regrette pas.


Itineraire 7 jours dans le Yucatan

 

Itinéraire de notre semaines au Mexique


Jour 1 : Arrivée à Cancún, direction Valladolid

Jour 2 : Découverte de Cobá

Jour 3 : Découverte du Chichen Itza

Jour 4 : Cenotes + départ pour Holbox

Jours 5 à 6 : L’île d’Holbox

 

Infos pratiques


Formalités d'entrée |

  • Passeport en cours de validité

  • Visa, que nous avons rempli une fois arrivées à l’aéroport


Transport |

Revenant de nos deux semaines à Cuba, nous n’avons eu qu’à rejoindre Cancún depuis La Havane. Je vous laisse aller voir mon récit sur Cuba pour voir comment on s’est débrouillées avec nos billets d’avion pour les vols long-courriers. Mais là, la question ne sait pas vraiment posée, on a pris la compagnie la moins chère, Interjet. Alors de base, on avait pris un horaire vers 16h50 avant de recevoir un mail 2 mois avant nous disant que notre vol avait été modifié pour 20h50. Ce n’était vraiment pas possible pour nous. On a demandé sur le chat qu’il nous rappelle et nous avons pu modifier notre horaire de vol à 15h30 sans rien payer alors que nous n’avions pris aucune assurance. Prix : 120€ par personne



Logement | À Cuba, nous avions exclusivement réservé des chambres chez l’habitant mais nous n’avons pas osé le faire au Mexique, enfin surtout moi, j’avais peur de ne pas me sentir en sécurité. Alors on est parties que pour des hôtels qu’on a essayé de garder dans notre budget.


Valladolid - 3 nuits On était logées dans le centre de Valladolid avec un parking (critère nécessaire, on ne voulait pas laisser la voiture dans la rue). Comparé à nos deux semaines précédentes, la chambre avec un lit double, une petite kitchenette et une petite salle de bain, nous paraissait un grand luxe. Chaque personne à l’accueil était souriante et c’était un peu un esprit hostel donc j’ai trouvé ça cool. Gayser Apartamentos : 33€ par personne


Holbox - 3 nuits Ça a été notre plus gros investissement de ces vacances. Nous voulions un peu de confort et même de luxe. Bon, nous avons été pas mal déçues. Le seul vrai critère que nous avions c’était que nous voulions être sur la plage (enfin le plus proche), donc forcément ça à un prix. Nous avons choisi Casa Maya Bungalow Tradition. L’emplacement nous l’avions. Mais notre bungalow était assez vétuste : notre salle de bain était toute petite par rapport aux photos, le lavabo était cassé et à tout moment nous avions peur qu’il nous tombe dessus, les matelas pas très confortables, le bungalow assez mal isolé et les moustiques un peu trop présents… Nous avions réservé via booking et il n’était nulle part précisé que le wifi n’était seulement accessible à l’accueil, au contraire c’était écrit noir sur blanc que nous avions réservé une chambre avec wifi. Rien de grave mais sur le principe, on a trouvé ça moyen. Seul point positif : le ménage fait tous les jours et parfaitement. Alors peut être que je suis un peu dure dans mon jugement, mais question logement, je ne mets généralement jamais plus de 30€ par nuit, puisque pour moi le confort est secondaire mais là... Je m’attendais vraiment à un autre standing. Casa Maya Bungalow Tradition : 110€ par personne


Cancún - 1 nuit Nous y avons passé notre dernière nuit de ces 3 semaines de road trip puisque notre avion était à 10h le lendemain. Nous n’avons donc absolument pas visité la ville. Nous avons choisi un hôtel proche de l’aéroport pour une question de praticité. Même si en arrivant nous avons était un peu surprises d’être derrière une prison, nous avions la meilleure chambre de nos vacances : lit king size + 1 lit simple, grande cuisine (bien évidement on ne s’en est pas servie), grande salle de bain – le tout très propre. Il y avait aussi une piscine commune mais nous n’avons pas osé faire un plongeon dans l’eau qui était trop froide à notre goût. Bref, je serais bien restée une nuit de plus, en plus le personnel était très sympathique : un mec de l’accueil nous a trouvé perdues dans la rue (oui, comme d’habitude) après avoir été acheter de quoi grignoter pour notre diner et il nous a indiqué la bonne rue. Tulipanes Cancun : 15€ par personne



Location de voiture |

Il y a des bus, ou des tours opérateurs qui vous permettent de vous déplacer dans la région et de visiter les plus gros sites touristiques. Nous, vu le peu de temps que nous passions sur place et puisque on n’est pas très fan des autres touristes ( ! ), nous avons préféré louer une voiture. Le seul critère que nous avions c’était d’avoir un grand coffre pour que nous puissions y mettre nos deux grandes valises.

Nous sommes passées par rentalcar avec l’assurance complète depuis le même site et pour le loueur America car rental. Quand nous sommes arrivées pour récupérer la voiture, le loueur a énormément insisté pour qu’on prenne leur assurance, en nous disant que peu importe l’accident que nous avions, nous devrions 50 000$ ; soit beaucoup plus que ce que valait la voiture. Nous n’avons pas vraiment compris où il voulait en venir, mais quoiqu’il en soit, nous avons résisté et dit non.

Attention toutefois si vous passez par ce loueur : il est quand même assez loin de l’aéroport de Cancún, même si bien évidemment la navette est gratuite. Il faut juste faire attention de laisser un battement d’au moins 30 minutes du moment où vous déposez la voiture jusqu’au moment où on vous dépose devant votre hall pour prendre votre avion.

En prenant compte du fait que nous ayons eu la voiture avec presque pas d’essence, nous avons fait en tout 2 pleins d’essence, pour un peu près 30 – 35€.

Pour 7 jours : 130€



Conduire au Mexique |

C’est assez simple ! Les routes qu’on a pu prendre étaient plus ou moins en bon état, surtout comparé à Cuba. La seule chose où il faut vraiment faire attention c’est à leur ralentisseur parfois à peine visible au sol et à prendre vraiment vraiment très lentement (nous en avons pris certains à moins de 10km/h). Les mexicains ne respectent pas vraiment les limitations de vitesse mais rien de bien méchant, il était assez simple de pouvoir suivre le trajet donné.

Petite anecdote : lorsqu’on a récupéré la voiture, on l’a obtenue avec le plein à faire. Bien sûr, aucune station essence ne prenait la carte mais pas très loin de l’aéroport, on est tombées sur une station essence avec un 7eleven ou on a pu retirer de l’argent. Julie a eu la présence d’esprit de garder un peu d’argent, 150 pesos mexicains pour payer l’autoroute. On était 2 filles, en pleine nuit donc on ne voulait pas tenter la route que nous savions potentiellement dangereuse et préférions l’autoroute pour rejoindre Valladolid depuis Cancún. Sauf qu’une fois arrivées au péage on nous annonce 270 pesos. Bien évidemment, ils ne prennent pas la carte. On se fait donc mettre sur le bas-côté avec un mec de la sécurité, très gentil, où pendant 15 minutes on lui explique qu’on pensait qu’il prenait la carte et qu’on rien sauf 2 CUC cubains (qu’on avait gardé en souvenirs) et une barre de chocolat Milka cookie. Et les 15 minutes suivantes il va s’employer à aller demander de l’argent à chaque voiture qui passe par le péage pour arriver à nos fameux 270 pesos ! Et on finira par y arriver, en perdant nos 2 CUC souvenirs de Cuba et notre Milka Cookie, qu’on ne retrouvera nulle part ailleurs. Mais heureusement que les mexicains sont gentils. Enfin d’après le mec de la sécurité, c’est parce que nous étions 2 filles, qui plus est en short, mais pour le coup, on ne dira rien à part merci. Bref, pensez à retirer de l’argent si vous prenez l’autoroute.



La Monnaie au Mexique | Pesos mexicains ! Après deux semaines à Cuba nous n’avions pas d’euros à échanger, donc nous avons retiré de l’argent dans le centre de Valladolid.

On a remarqué également, en tout cas dans cette région-là du Mexique qu’ils prennent beaucoup les dollars américains, ce qui n’a pas du tout était utile pour nous.



Que boire au Mexique ? |

L’EAU N’EST PAS POTABLE.

Il ne faut pas boire l’eau du robinet au Mexique ! Dans la continuité de Cuba, on a continué à se brosser les dents avec l’eau en bouteille et je buvais mes cocktails sans glaçons. Mais ici aussi les restaurants font très attention, donc il n’y a pas vraiment de quoi avoir peur.



Le wifi au Mexique |

Il y en a un près partout, dans presque tous les restaurants aussi, et selon l’emplacement le signal est plus ou moins fort. Sur l’île d’Holbox par exemple, le signal était très faible même dans les restaurants qu’on a testés.



Voyager à 2 filles au Mexique |

Alors le Yucatan était la seule partie du Mexique que je voulais bien faire puisque je savais qu’elle était très touristique et moins dangereuse par rapport à d’autres régions. A aucun moment nous nous sommes senties en insécurité et il ne nous est rien arrivé. Que ça soit avec les mexicains ou la police mexicaine.



Comment communiquer au Mexique ? |

En espagnol ! Mais aussi en anglais. Alors pas partout, mais tourisme oblige, il y avait quand même pas mal d’endroits où l'anglais est utilisé.



Départ |

On quitte Cuba, avec un certain pincement au cœur, pour rejoindre Cancún en à peine 1h de vol. En arrivant à l’aéroport, on remplit notre formulaire de visa et après on ne fera pas loin de 30 minutes de queue pour passer les douanes. Il faudra ensuite récupérer les valises et les repasser sous les rayons X, donc refaire la queue. Bref, ce fut extrêmement long, on a mis 1h30 pour sortir de l’aéroport. J’ai trouvé les contrôles encore plus extrêmes qu’en arrivant aux États-Unis.

10 vues0 commentaire