• Carnet de vacances

3 jours dans les Keys (et un cyclone !)

Dernière mise à jour : 20 mai

* Toutes les photos ont été prises avec un iPhone 6 / Voyage réalisé en Septembre 2016

Que faire dans les Keys ?

Jours 9, 10 et 11 de notre road trip |

Aaaaaah les Keys ! Nous nous étions imaginées dans un décor de rêve, nous prélassant sur une plage carte postale avec un cocktail à la main, avant de partir faire du jet ski. Et bien ce ne fut pas réellement ce qu'il s'est passé !

Déjà, tout a commencé quand on a voulu quitter Charlottesville, notre (mini) avion de 50 places a eu du retard à cause d'une tempête. Tempête que nous avons ressentie en plein vol, dans un ciel noir. Bref, le pire vol de toute notre vie mais nous voilà enfin à Miami, croyant que nous pouvions partir cheveux au vent vers ces petits îlots paradisiaques (c'est faux, nous n'avons pas loué de décapotable).

Mais nous ne sommes pas au bout de nos surprises pur cette journée : en arrivant au guichet de location de voiture, la dame nous annonce que leur système informatique a planté et que du coup elle doit tout faire à la main. On attendra presque 45 minutes avant qu'elle nous donne la clé, le numéro de l’emplacement de parking de notre voiture et les papiers. Nous partons donc la chercher sauf que… En arrivant dans le parking le numéro de l’emplacement n’existe pas. Marine se dévoue et remonte au guichet, redescend 5 minutes plus tard avec le bon emplacement. Est-ce que nous pouvons finalement partir ? Et bien OUI ! Enfin !


Quand nous avons préparé notre voyage, cette nuit ci n’était pas bookée. On s’est dit qu’on verrait sur place au moment venu ce qu’on voulait ou pouvait faire. Au final, avec toutes ces péripéties nous avons bien fait ! Et le choix se fait rapidement : on rejoint la première île des Keys, Key Largo, et on dort dans la voiture. Nous nous garons pas très loin d’une mini marina et nous endormons probablement dans les 5 minutes qui suivent. Bizarrement, ce sera la meilleure nuit que nous passerons durant ces vacances, nous serons réveillés par le bruit de la pluie, le lendemain matin à 9h.


Nous pouvons enfin profiter des Keys ! Bon, il nous manque une petite douche pour parfaire le paysage idyllique mais on patientera jusque dans l'après-midi.

Nous nous dirigeons vers l’office de tourisme de Key Largo. Le gérant, très gentil, nous donne une carte ainsi que quelques itinéraires dans Key West (l’île la plus grande et la plus connue des Keys). Bref, après tous ces conseils, nous décidons de quitter Key Largo pour rejoindre notre hôtel situé sur l’île de Marathon. Sur le chemin nous nous arrêtons plusieurs fois, c’est magnifique. L’eau est bleu turquoise, il y a du soleil, il fait chaud, c’est top ! On fera même un arrêt sur l’île d’Islamorada, chez Robbie’s pour aller voir les tarpons. Il est possible d’acheter un petit seau de poisson pour les nourrir mais nous on se contentera d’assister au spectacle du ponton.


Que faire dans les Keys ?

Quand nous arrivons vers 11h sur Marathon, notre hôte nous dit que notre chambre ne sera pas disponible avant 13h. Du coup, on n'a vraiment pas d'autres choix que d'aller à la plage... Sable blanc, eau turquoise et transparente. Parfait pour se reposer. Le coin est paradisiaque et en plus pas très fréquenté.

Bon sauf un détail : le vent qui nous fait bouffer du sable dès qu'on s’allonge sur nos serviettes. Vous pensez qu'à ce moment-là on serait dit qu'il y avait un souci avec la météo ? NOOOOOOON, bien sûr que non, naïves que nous sommes !


Que faire dans les Keys ?
Que faire dans les Keys ?

En fin d’après-midi, nous allons prendre un verre au Sunset Grill. C'est un petit restaurant paillote, qui possède même une piscine (prise d’assaut par les enfants lorsque nous y étions). Mais nous jouissons d’une très jolie vue sur le pont et la mer. Cet emplacement est réputé pour les couchers de soleil mais malheureusement le ciel était un peu trop couvert pour que nous y ayons le droit (non, on se pose toujours 0 question). Tant pis, ça n’enlève rien à la vue et à son charme.


Que faire dans les Keys ?

Dans la soirée, nous mettons beaucoup de temps avant de se décider pour une activité nautique qui nous conviendrait à toutes les deux. Bon pour être honnête, c’est moi la plus chiante. Je ne suis pas du tout fan de l’eau, je sais à peine nager et j’ai très facilement le mal de mer, donc j’ai tout de suite mis de côté les balades en bateaux, la plongée en mer ou toute autre activité qui signifie s’éloigner un peu trop loin de la terre ferme. Bref, nous avons choisi une activité, qui en regroupe plusieurs : jet ski, plongée (près des côtes), du parachute ascensionnel et des jeux gonflables dans l’eau (je ne sais pas trop à quoi ça consistait, mais ça avait l’air bien marrant). Nous l’avions réservée avec la compagnie Furycat.

Tout ça a lieu à Key West, la plus grande des îles des Keys et à 1h de là où nous séjournons, donc nous partons tôt le matin. Le temps de trouver une place pour se garer et de prendre nos affaires de plage (oui bon, notre serviette quoi), on se présente à 9h30 au comptoir de Furycat mais on nous annonce d'emblée qu’à cause du temps, ils ne sont pas surs de pouvoir assurer les sorties aquatiques aujourd’hui. On ne comprend pas bien, puisque malgré le vent de la veille, nous on ne se pose toujours pas de question sur la météo. Bref, il faudra encore attendre 20 minutes pour qu'ils nous annoncent que tout est annulé à cause du cyclone. Ils nous proposent deux solutions : remboursement intégral ou décalage de notre activité au lendemain sans qu’ils puissent nous assurer que nous pourrons la faire. Nous choisissons la deuxième option, on verra bien...


Du coup, on se lance dans une visite de Key West. Le hic c’est que nous n’avions rien prévu et rien regardé avant de partir, nous avons juste la carte récupérée à l’office de tourisme la veille. Et aujourd’hui, je me rends compte que nous sommes passées à côté de plein de choses. Mais bon tant pis, on s’est décidé comme ça sur le moment et ça n’enlève rien à ce que nous pensons de Key West : c’est magnifique !

Il y a des maisons vraiment très jolies, les rues et l’ambiance font un peu penser aux Caraïbes. Il y a des coqs en liberté à chaque coin de rue, aucun building, le bruit des vagues, le soleil (bon presque, en ce milieu de matinée, le soleil ne pointe pas encore trop le bout de son nez). C'est un énorme fossé comparé à toutes les villes américaines que j’ai pu visiter aux Etats-Unis, c’est calme, relaxant, loin de l’agitation citadine. Les rues sont parfois un peu inondées et on commence à comprendre cette histoire de cyclone.


Que faire dans les Keys ?
Que faire dans les Keys ?

On finit par arriver au site le plus touristique de l’île : le point le plus au sud des Etats-Unis matérialisé par une grosse borne. En soit rien d’extraordinaire, mais il faut le faire pour une jolie photo souvenir.

Pour cela il faut être patient et faire la queue pour attendre son tour. En tout je pense qu’on a attendu moins de 10 minutes, on a fait la photo de ceux qui étaient devant nous et ceux qui étaient derrière nous, on fait la nôtre.


Que faire dans les Keys ?

Nous nous dirigeons ensuite vers Duval Street qui nous a été recommandée. C’est une rue assez sympathique, plein de magasins en tout genre et des restaurants. Nous en profitons pour faire 2 – 3 achats souvenirs et nous balader dans les rues aux alentours.


Que faire dans les Keys ?

On marche pendant presque 2h avant de rejoindre une plage. Alors, plusieurs plages (paradisiaques) sont recommandées mais de notre côté comme nous n’avons rien préparé, on se rend sur celle qui est la plus proche. On se dirige donc vers le Parc Higgs Beach. L’eau est d’un magnifique bleu turquoise. Nous marchons jusqu’au bout du ponton. On aurait bien voulu se baigner mais nous avons redeposé nos serviettes dans la voiture et le ciel devenait de plus en plus noir (rien de rassurant).


Que faire dans les Keys ?

Nous nous installons ensuite dans un restaurant en bord de mer (30 secondes avant que le déluge n’arrive) : Salute On The Beach. Comme nous sommes en milieu d’après-midi, que nous ne sommes pas trop motivées pour marcher et que le temps n’est pas au top mais qu’il fait très lourd et humide, nous décidons de rentrer sur Marathon.


Le lendemain matin, nous repartons pour Key West sans vraiment beaucoup d'espoir : le vent a soufflé toute la nuit et c'était complètement le déluge ! Je vous le donne en mille : activité encore une fois annulée (on sera totalement remboursées).

Dégoutées par le temps et par l'annulation de nos activités (à ce jour je n'ai toujours pas fait de jet ski, il va falloir que je remédie à ça rapidement), nous décidons de remonter directement sur Miami Beach, d'autant plus que nous devons rendre la voiture en fin d'après-midi.


J’aurai aimé en voir un peu plus des Keys. Marathon, l’île où nous séjournions et Key West étaient vraiment cool. Mais nous y avons été sans rien préparer, en voulant tout simplement profiter de ce qui venait à nous, sans vraiment chercher à s'occuper forcément. De plus, la météo nous a un peu plombé notre morale aussi. Cependant, j'en garde un excellent souvenir, les paysages sont paradisiaques et l'atmosphère très détendue.

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout