• Carnet de vacances

3 SEMAINES SUR LA CÔTE EST DES ÉTATS-UNIS : itinéraire et infos pratiques

Dernière mise à jour : 20 mai


Itinéraire de New-York a Miami

Août 2016 :Pourquoi la Côte Est ? Après la Californie l’année précédente, et mon ESTA toujours valide, j'avais envie de découvrir d'autres paysages des Etats-Unis. A vrai dire, c'était surtout New-York et les Keys qui me donnaient envie, mais j'ai ajouté 2-3 étapes pour parfaire mon voyage : Washington, Charlotesville et Miami Beach. Même si depuis mon premier voyage je me suis améliorée, l'organisation n'était toujours pas au top, mais ça m'a conforté dans ce que j'aimais faire: des roads trips pour partir à la découverte de tout ce que les villes, les îles et les paysages ont à nous offrir.

Je suis partie un peu moins de 3 semaines avec une copine, Marine. Entre grandes villes et bronzette sur la plage, ce fut encore une fois plein de petites aventures.


Itinéraire de New-York a Miami

 

Itinéraire de notre road trip de 3 semaines sur la Côte Est:


Jours 1 à 4 : Visite de New York Jours 5 à 6 : Visite de Washington

Jours 7 à 8 : 24h à Charlottesville

Jours 9 à 11 : Visite des Keys

Jours 12 à 19 : Visite de Miami Beach (et insolation)


 


Infos pratiques


Formalités d'entrée |

  • Passeport biométrique ou électronique en cours de validité

  • Autorisation électronique de voyage ESTA (14$). Cette autorisation est valable 2 ans et vous permet de vous rendre aux Etats-Unis à plusieurs reprises. Elle se remplit en ligne : https://esta.cbp.dhs.gov/esta/

  • Billet d’avion aller-retour (ou toute autre attestation prouvant que vous allez quitter le pays).


Transports |

Paris -> New-York

Bon maintenant que j'ai pris l'habitude de voyager un peu plus, j’ai décidé que pu jamais je ne payerai cher un billet d’avion (enfin en tout cas, que je chercherai les meilleurs tarifs à chaque fois). Il y a énormément d’offres tout au long de l’année, le tout c’est de prévoir en avance où on veut aller et pour combien de temps. Pour notre part, nous avons réservé nos billets fin mai pour une période très touristique (fin août – début septembre). Nous avons choisi de prendre un aller-retour Paris – New York et de se déplacer en bus ou en avion une fois aux Etats-Unis. N-Y est desservi par énormément de compagnie aérienne. Nous avons choisi la moins chère pour nos dates, XL Airways. Prix : 600€ par personne Ce qui me paraît ridiculement cher puisque (attention spoil), ayant adoré New-York, j'y suis retourné depuis avec des billets à 260€ !


New-York -> Washington

Et bien la solution la plus économique: le bus ! C'est un moyen de transport très utilisé aux États-Unis. Nous avions réservé via le site gotobus: rien à redire, confort et ponctualité au rendez-vous.

Prix : 20$ par personne (4h de trajet)


Washington -> Charlottesville

Charlottesville n’est pas une ville choisie au hasard : Marine, y est restée pas loin d’un an en tant que jeune fille au pair. Une fois n'est pas coutume : nous reprenons le bus, mais cette fois avec la compagnie greyhound.

Prix : 25$ par personne (4h de trajet)


Charlottesville -> Miami

Nous n'avions pas vraiment beaucoup d'options, le plus rapide, c'était l'avion. Aujourd'hui, ça reste une drôle d'anecdote à raconter, mais sur le moment, nous avons vécu une des plus grosses aventures (et frayeur) de notre voyage.

Même si elle possède un aéroport, Charlottesville n'est pas très grande, tout comme son aéroport ! Une fois arrivée sur place pour enregistrer nos valises, on nous dit qu'elles dépassent le poids maximum autorisé. Donc 2 options: payer un supplément ou vider un peu notre valise. Bien entendu, on part sur la deuxième (je me suis retrouvée à porter 2 pulls + 1 autour de ma taille et des chaussures dans mon sac à main…) Ça encore ce n’est rien et ce n'est que de notre faute.

On finit par passer les contrôles (j’ai eu le droit à une fouille au corps puisque je n’arrêtais pas de sonner sans raison) et on se pose finalement dans la salle d’attente.

L’unique salle d’attente…

Sauf que ! 30 minutes avant notre heure de décollage prévue, on nous annonce qu’à cause d’une tempête à Charlotte (où nous faisons escale avant Miami), il est impossible de décoller et personne ne sait si on pourra partir avant la fin de la journée. Chose difficile à comprendre puisqu’à Chralottesville le soleil est au maximum et la chaleur est difficilement supportable.

Nous ne pouvons rien faire… On voit des gens partir, d’autres rester. On décide de rester également, on s’est dit que même si on n’arrivait pas à partir le jour même, on passerait la nuit à l’aéroport pour prendre le premier avion qui décollait.


Et on a bien fait puisqu’une heure plus tard nous montons dans le dernier avion qui rejoint Charlotte.

Ça a été l'un des pires vols de toute ma vie. Déjà l’avion est riquiqui, il devait y avoir maximum 50 personnes à bord en 2 rangées de 2 places et une seule hôtesse. On avait l’impression d’être collés les uns aux autres. Bon, je suis un peu drama Queen puisque vu le petit trajet (moins d'1h) c’est facilement supportable. Mais tout au long du vol, il y a eu des turbulences (de vraiment très grosses turbulences) et nous avions pour consigne de ne pas ouvrir le hublot (le ciel était presque noir). La dame assise derrière nous pleurait, celle deux rangées devant également... Bref, rien qui rassure. De plus, nous stressions de ne pas avoir notre correspondance pour Miami mais l’hôtesse passait voir chacun d’entre nous pour nous montrer où nous devions nous rendre dans l’aéroport de Charlotte. Bien sûr, dans notre cas nous devions traverser tout l’aéroport mais elle nous a rassurées en nous disant qu’en marchant vite nous l’aurions. Et bien après un atterrissage mouvementé, la récupération de nos valises, une petite marche rapide dans tout l’aéroport, nous arrivons en salle d’embarquement où les portes viennent juste d’ouvrir ! Nous montons dans l’avion pour rejoindre Miami et cette fois presque pas une seule turbulence.

Prix : 90$ par personne (4h de trajet)



Logement |

New York : 5 nuits Cette ville était hors de prix pour nous. Nous avons tout de suite oublié la possibilité d’un hôtel ou d’un airbnb en plein Manhattan et même en s’éloignant un peu ça entamait pas mal notre budget. On n’y a pas réfléchi longtemps et on a opté pour le couchsurfing (je vous en avais déjà parlé pour la Californie). Pour 5 nuits, nous avons trouvé 2 couchsurfers : Tony, habitant dans le Queens pour les deux premières nuits. Et Jaret pour les 3 dernières, habitant à Brooklyn. Ils étaient tous les deux adorables et profondément gentils. Ils nous ont aidés dans nos visites et ont rendu notre séjour beaucoup plus agréable.

J'ai d'ailleurs gardé contact avec Jaret qui depuis est venu passer une semaine à Paris en séjournant chez moi.

Washington: 2 nuits C’est une ville beaucoup moins chère que New-York. Mais étant parties dans notre idée de mini road trip, on a encore une fois opté pour le couchsurfing. Patrick et ses 3 copains colocataires nous ont accueillies bien gentiment durant ces deux nuits. Barbecue, discussion autour d’une bouteille de vin, encore une fois notre séjour s’est très bien passé et nous avons pu rencontrer des gens formidables.


Charlottesville : 1 nuit Marine ayant habité la ville et ayant des connaissances sur place, nous sommes restées chez un de ses amis, Chase


Les Keys: 3 nuits En préparant nos vacances nous ne savions pas où nous serions exactement la première nuit. Après une grosse semaine en couchsurfing, on s’est dit qu’un petit peu de confort ne serait pas de refus. On a choisi de s’arrêter sur l’île de Marathon, dans un cottage (Tropical Cottage) : un grand lit pour 2, une salle de bain spacieuse et un réfrigérateur ainsi qu’un micro-ondes (nous n’utiliserons aucun des deux), en gros le luxe pour nous!

Prix par personne : 65€ (réservé 2 mois à l’avance).


Miami Beach: 8 nuits Le fait que nous y restions un long moment ne nous permettait pas de faire du couchsurfing. Plus dans l’optique de rencontrer du monde, nous avons opté pour une auberge de jeunesse : le Bikini Hostel. Elle avait de bons avis et était située pas très loin de la plage. On a réservé (dans un premier temps) un dortoir fille pour 4 personnes. Mais sans forcément de raison spéciale, nous n'avons pas aimé l’expérience et avons changé pour une chambre privée à 2 par la suite. Prix par personne : 135€ (réservé 1 mois à l’avance)



Location de voiture |

Je pense que je n'aurai jamais aucun bon plan à vous partager pour les locs de voiture. Avec tous les avis qu'on peut lire sur internet, je suis un peu une flippette de l'arnaque et surtout, je prends toujours l'assurance la plus complète puisque je me dis qu'une petite rayure est si vite arrivée! Ce qui me permet également d'avoir un stress en moins et d'être plus relaxe en voiture. Nous avons décidé de louer notre voiture avec AVIS, comme lors de mon premier voyage, dès notre arrivée à l'aéroport de Miami pour se rendre directement dans les Keys. C'est un peu plus cher qu'avec d'autres loueurs bien entendu, mais si jamais on a un gros souci, on espère pouvoir avoir des interlocuteurs français. Prix par personne : 115€ pour 4 jours (assurances comprises)


Le New-York City Pass |

N'y restant seulement que 4 jours, New-York est la seule ville que nous avions planifiée avant de partir. Après avoir regardé plusieurs offres, et pour pouvoir rentrer dans notre budget, nous nous sommes décidées pour le City Pass de base (this one), nous offrant plusieurs visites que nous souhaitions absolument faire durant notre visite. Et oui, c'est forcément plus rentable que de payer chaque entrée séparément. Enfin, si les visites proposées dans les City Pass vous intéressent.



Départ |

Un vendredi soir juste après le travail, direction l’aéroport Charles de Gaulle. Décollage à l’heure avec la compagnie XL Airways. Si vous ne comptez pas dormir pendant les 8h de vol, je ne vous la conseille pas : télé commune et pas forcément beaucoup de place entre les sièges (apparemment ça dépend des avions). Mais pour mon petit gabarit ça ne m’a pas gênée. Avec le décalage horaire, on arrive en début en soirée à l’aéroport JFK. Ayant déjà était sur le territoire américain avec mon ESTA actuel, je passe assez facilement les contrôles. Mais ce n’est pas le cas de Marine, qui va passer pas loin d’1h avant de pouvoir me retrouver. En attendant, je récupère nos 2 valises et profite du wifi de l’aéroport pour contacter Tony, notre premier couchsurfer du séjour. On avait déjà discuté avec lui avant de partir et il nous avait dit que selon l’heure à laquelle nous arriverions et son emploi du temps, il pourrait peut-être venir nous chercher en voiture. Et bien à 23h30, Tony nous attend avec sa voiture à l'aéroport. Ce qui nous évite soit une galère en transport, soit de dépenser de l’argent dans un UBER (on va se mentir, avec nos énormes valises, la deuxième option est un peu plus réaliste). Donc, merci Tony ! Ce point départ donnera le ton de nos vacances : on aura souvent de la chance et on rencontrera des gens fabuleux.

Tony est vraiment très gentil mais seul petit hic, son appartement n’est pas spécialement fait pour recevoir 2 invitées. Il n’a qu’un canapé à nous proposer, qui ne peut accueillir qu’une seule personne. La deuxième devra dormir sur une partie de la moquette du salon. On y reste deux nuits, ça sera donc chacune notre tour. Mais après tout, on voulait de l'aventure

10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout