• Carnet de vacances

4 JOURS À NEW-YORK : itinéraire et infos pratiques

Dernière mise à jour : 21 mai


Itineraire a New-York

Mars 2018 : Pourquoi New-York ? C’est la seule ville que j’ai visitée dans laquelle j’avais envie de revenir. Principalement parce que j’avais loupé plein de choses la première fois que j’avais vraiment envie de voir.

J’étais partie en plein été, cette fois ça sera un peu hors saison (même si je ne suis pas sûre que New-York connaisse réellement des « hors saisons »), au mois de mars. J’avais espoir de voir de la neige mais malheureusement, ce ne sera que du vent, de la pluie et un ciel gris. Ce qui ne m’empêchera pas une fois de plus de découvrir cette ville avec des yeux émerveillés.


Itineraire a New-York

 

Itinéraire de nos 4 jours à New-York


Jour 1 : Visite de la péninsule de Reykjanes  Jour 2 : Visite du Cercle d’Or et de ses alentours Jour 3 : Visite de Vík et du parc du Landmannalaugar Jour 4 : Découverte des glaciers et des icebergs

 

Infos pratiques


Formalités d'entrée |

  • Passeport biométrique ou électronique en cours de validité

  • Autorisation électronique de voyage ESTA (14$). Cette autorisation est valable 2 ans et vous permet de vous rendre aux Etats-Unis à plusieurs reprises. Elle se remplit en ligne : https://esta.cbp.dhs.gov/esta/

  • Billet d’avion aller-retour (ou toute autre attestation prouvant que vous allez quitter le pays)


Transport |

Il y a toujours des offres pour New-York, parfois même avec un hôtel. Pour notre part, nous avons profité d’une offre qui proposait seulement des billets d’avion. Nous sommes parties avec la compagnie Norwegian, pour 260€ par personne aller-retour. Ce qui sur le papier ne fait pas cher. Mais alors attention, il y a aussi quelques concessions à faire avec une compagnie low coast : seulement un bagage cabine et un sac à main (avec dimensions et poids vérifiés), pas de repas ni de boissons pendant le vol (à moins bien sûr de payer un supplément) et un espace assis très restreint, ce qui pour mon petit gabarit m’a suffit, mais je n’étais pas forcément à l’aise pendant presque 8h de vol.

Et c’est la première fois, mais j’ai noté un réel manque d’organisation à l’embarquement, à l’aller et au retour, ce qui nous a coûté 30 minutes de retard à chaque fois. Mais rien de très conséquent en soit.



Logement | On ne sait pas posé la question bien longtemps : j’avais gardé contact avec un des couchsurfers que j’avais rencontré lors de ma première venue, Jaret. Il était d’accord pour nous accueillir les 4 nuits où nous restions. Ca a été vraiment une belle expérience, et un des meilleurs souvenirs de ce séjour. Au-delà de la ville en elle-même, Jaret et ses amis nous ont vraiment fait passer de bons moments. On a pu partager avec des locaux et ils étaient d’une telle gentillesse que ça a rendu notre séjour meilleur.

Et j’ai pu accueillir Jaret à mon tour, pendant une semaine lorsqu’il est venu à Paris.



Monnaie |

Les dollars ! Nous avions échangé une somme assez conséquente avant de partir avec un taux intéressant et nous n'avons pas eu besoin de retirer de l'argent une fois sur place.

Départ | Un jeudi soir juste après le travail, direction l’aéroport Charles de Gaulle. Un peu de retard au décollage mais un vol un peu moins long que ce qui était prévu : 7h, sans grosses turbulences. Mais ni Marjorie, ni moi n’avons réussi à dormir et les deux dernières heures nous ont parût une éternité. Nous avions toutes les deux un nouvel ESTA mais comme l’ancien ne datait pas de trop longtemps, nous avons pu passer à une file plus rapide, ce qui nous a fait gagner du temps au niveau des contrôles. Même si bon, tout reste très américain : aucun bonjour, aucun sourire, faîtes un mouvement de travers et on vous remet à votre place… Mais bref ! Nous sommes enfin sur le territoire américain et nous allons pouvoir profiter de notre long week-end. Nous rejoignons l’appartement de Jaret en transport et nous arrivons vers 23h, complètement trempées puisqu’une sorte de mini tempête a décidé de pointer le bout de son nez. Très belle entrée en matière donc… Je suis contente de revoir Jaret, au moment où nous y étions il hébergeait 2 autres amis à lui dont nous faisons la connaissance. Nous discutons un long moment avant qu’il nous prépare nos lits, sur les canapés du salon.

12 vues0 commentaire