• Carnet de vacances

5 JOURS À MALTE : itinéraire et infos pratiques

Dernière mise à jour : 17 janv.


Que faire à Malte ?

Mai 2016 : Pourquoi Malte ? C'était une île que ma maman voulait visiter et moi je me suis laissée emporter. Des vacances très pépères : aucune rando, aucunes grande marche, nous nous laissons porter par nos envies et avons joué les vrais touristes. Même si l'île nous a laissé un très bon souvenir, avec nos « vacances repos » et sans prise de tête nous sommes passées à côté de pas mal de choses. Mais ça nous donne une bonne excuse pour pouvoir y retourner plus tard.


Que faire à Malte ?

 

Itinéraire de nos 5 jours à Malte


Jour 1 : Découverte de La Valette et Sliema Jour 2 : Visite du Sud de l'île

Jour 3 : Journée sur l'île de Comino

Jour 4 : Visite du Nord de l'île

Jour 5 : Chill à La Valette

 

Infos pratiques


Formalités d'entrée |

  • Papier d’identité en cours de validité

Transport |

Nous avons profité d’une promo Air France pour acheter nos billets en novembre (pour Mai). Prix : 110€ par personne Ce qui pour la destination est un peu chère. Il y a plein d’offres, souvent pour 3-4 jours, avec des billets à moins de 100€.


Logement | C’est votre propre choix ! Il y a beaucoup d’hôtels ou de gîtes tout autour de l’île à tous les prix. De notre côté, notre choix s’est porté sur un airbnb. Voulant d’abord trouver un logement à La Valette, la capitale, on s’est finalement rabattues sur Sliema (ce qui fut un bon choix) pour avoir un plus grand confort pour les mêmes prix. Nous avons trouvé un appartement de 3 chambres (on aime vraiment bien notre confort) situé juste au-dessus de celui des propriétaires et à 2 minutes d’un arrêt de bus puisque nous avions décidé de ne pas louer de voiture.

Prix : 150€ par personne (pour 7 nuits)



Moyen de transport |

Louer une voiture à Malte est le moyen le plus simple de se déplacer. Mais il faut prendre en compte que les maltais roulent à gauche et que les moyens de se garer dans les villes (comme partout ailleurs) ne sont pas évidents à trouver. Malte dispose également de transports publics, les bus parcourent l'île mais les passages ne sont pas fréquents. Lors de notre première balade dans Sliema le jour de notre arrivée, nous avions parlé avec une rabattante de City Sightseeing, ces bus à impériale qui vous proposent des circuits autour des plus gros points d’intérêts. Et après y avoir réfléchi et puisque je suis la seule aventurière de nous trois (oui bon plus ou moins), nous avons décidé qu’à défaut de louer une voiture, ce n’était pas une mauvaise idée. Et ça nous éviterait de galérer avec les transports en commun. Plusieurs circuits sont proposés et nous décidons de prendre celui du Sud et du Nord (30€ par personne). La vendeuse nous fait une petite ristourne et nous offre un circuit à faire en bateau autour de La Valette.

Pour parler de notre expérience avec les bus de City Sightseeing, nous avons bien aimé. Je le répète encore une fois mais c’étaient des vacances tranquilles et ce fut pour nous un bon moyen de ne pas se prendre la tête. Les circuits étaient très détaillés donc nous nous organisions la vielle pour savoir quels arrêts nous voulions faire et quoi visiter. 30€ par personne pour les 2 circuits (plus celui en bateau gratuit) c’était un bon compromis. Certes, prendre les transports en commun nous serait revenu moins cher mais ça voulait également dire attendre le bus, se renseigner sur lequel prendre pour aller d’un endroit à un autre… En soit rien d’insurmontable et de largement faisable mais les bus de City Sightseeing étaient pour nous un bon arrangement. Même si nous avons fais peu d’arrêts avec, on n’a pu faire un grand tour de l’île et profiter des paysages. Depuis, je n’ai pas réitéré l’expérience dans d’autres villes.


Départ |

On décolle en début d'après-midi de l’aéroport Charles De Gaulle. Une fois arrivées et le temps de récupérer nos valises, nous loupons de justesse le seul bus de ville qui dessert l’aéroport. Et il y en seulement un par heure… La question de louer une voiture tout de suite se pose, mais de peur d’avoir des prix exorbitants et en ne voulant pas attendre le prochain bus, nous décidons finalement de prendre un taxi (aux alentours de 20€ il me semble). Nous arrivons finalement en fin d’après-midi dans notre airbnb. Le temps de s’installer et d’aller faire quelques courses nous arrivons déjà en début de soirée. Nous commencerons à visiter Malte que le lendemain.

6 vues0 commentaire