• Carnet de vacances

5 JOURS DANS LES POUILLES : itinéraire et infos pratiques

Dernière mise à jour : 6 juin


5 JOURS DANS LES POUILLES : itinéraire et infos pratiques

Mai 2022 : Pourquoi les Pouilles ? Et bien parce que de base mes billets étaient réservés pour Mai 2020 mais bon, on ne va pas revenir dessus, le Coronavirus, tout ça tout ça… Donc j’y retourne finalement 2 ans plus tard que prévu, à la même période, début mai, pour profiter des vraies premières chaleurs, du soleil, de la nature et des paysages qui me mettaient l’eau à la bouche.

Et si je peux mettre les pieds dans les plats tout de suite : merci aux paysages parce que ce n’est pas la cuisine des Pouilles qui m’a ravie (moi, grande fan de la cuisine italienne, ma préférée).


5 JOURS DANS LES POUILLES : itinéraire et infos pratiques

 

Itinéraire de nos 5 jours dans les Pouilles


Jour 1 : Jour d'arrivée Jour 2 : Visite d'Otranto

Jour 3 : Visite de Torre Dell'Orso + la côte

Jour 4 : Visite de Lecce + Départ pour Bari

Jour 5 : Visite d'Alberobello + Bari

Jour 6 : Visite de Polignano a Mare + Monopoli

 

Infos pratiques


Transport |

Bon, on ne va pas se mentir, les prix d’avant Covid vont être compliqués à retrouver. Puisqu’on ne sait jamais ce qui va nous tomber dessus, difficile de prévoir des mois à l’avance et tant que tout le monde se décide, qu’on prévoit les jours à poser etc, etc, et bien on s’est retrouvés à prendre nos billets fin mars pour début mai. Comme d’habitude, on a pris la compagnie, et surtout la destination, la moins chère pour nos dates, soit Transavia et Brindisi. Bref, j’ai payé mon billet d’avion le double de ce que j’avais payé en 2020.

Prix : 130€ par personne



Logement | La région des Pouilles n’est pas la moins chère d’Italie… J’ai d’ailleurs était assez étonnée que les prix soient si élevés.


Lecce – 3 nuits

Nous avons eu de la chance de tomber sur une annonce airbnb qui n’avait jamais eu de clients, ce qui fait que nous avons pu profiter d’une petite réduction. Notre hôte, en plus d’être très gentille, nous a été d’une grande aide. Logement privé avec 1 chambre, en plein centre.

Prix : 75€ par personne pour 3 nuits


Bari – 2 nuits

Pour une question de praticité, nous voulions être proche de la gare. Il s’avère que la gare est collée au centre historique donc même si notre airbnb était légèrement excentré, nous avions l’impression d’être à côté de tout.

Logement privé avec 1 chambre et 1 balcon, à 10 minutes de la gare.

Prix : 70€ par personne pour 2 nuits


Brindisi – 1 nuit

Prenant l’avion en fin de matinée, nous voulions être proche de l’aéroport pour pouvoir le rejoindre facilement et ne pas paniquer dans les transports le matin. Ce ne fut pas chose aisée, il y avait assez peu de logement à des prix corrects et qui d’un point de vue géographique nous arrangeait. Nous avons fini par trouver sur booking, une chambre avec salle de bain privée dans un B&B avec un mobilier pas vraiment récent mais pour une dernière nuit c’était suffisant.

Prix : 35€ par personne pour 1 nuit



Comment se déplacer dans les Pouilles ? |

Alors pour vraiment être libre, la voiture est la solution idéale. Nous, voulant faire un peu d’économies et ne voulant pas nous stresser avec la conduite italienne (on n’a visiblement pas le même code de la route) et nous encombrer d’une voiture à devoir garer (et surtout à devoir trouver une place et payer les parkings), nous avons décidé de tout faire en transport en commun ! Nous avions lu que c’était possible, alors on a préparé une feuille de route, avec le numéro des bus, des trains, les horaires (puisqu’il n’y en a pas non plus toutes les 30 minutes). Bref, on avait tout prévu avec Google Maps.


Sauf que le premier jour, quand on arrive à l’arrêt de bus et à l’horaire indiqué par l’application, nous attendons… Nous attendons un moment quand même. Au début, nous ne posons pas vraiment de questions puisque nous sommes une dizaine de touristes à attendre et nous avons même demandé à des italiens si c’était bien le bon arrêt (ce qu’ils nous ont confirmé). Bref, pour ne pas louper une première journée, nous décidons de prendre le train pour rejoindre Otrante et voir comment nous déplacer sur place.

Spoil : nous n’aurons jamais de bus et personne sur place n’a été capable de nous renseigner. Nous avons fini par aller à l’office de tourisme une fois rentrées sur Lecce, tout ça pour qu’on s’entende dire que les bus qui reliaient les intérêts touristiques ne débutent qu’au mois de juin ! Nous sommes venues un mois trop tôt… À l’office, on nous dit que le seul moyen de se déplacer c’est en taxi… Nous avons donc dû revoir notre itinéraire et surtout notre budget, puisque le trajet du lendemain au lieu de nous couter 4€ nous a couter 40€ !


Bref, c’est encore une fois, beaucoup de détails, mais il me semble important de le préciser puisque on n’avait lu nulle part que nous serions sans transports.

11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout