• Carnet de vacances

Belem et ses Pasteis de nata

Dernière mise à jour : 21 mai

* Toutes les photos ont été prises avec un iPhone XR / Voyage réalisé en Mai 2019


Jour 3 de notre week-end |

Comment visiter Lisbonne sans aller jusqu’au quartier de Belem ? Situé à l’ouest, c’est un quartier assez excentré du centre-ville mais qui pourtant est très connu des touristes car il concentre beaucoup de monuments importants et symboliques de la ville.


Pastéis de Belém Alors je n’ai pas attendu le dernier jour, lors de notre visite à Belem, pour pouvoir manger des pasteis de nata. J’en ai mangé un peu près tous les jours sans vraiment regarder où je les prenais, le but étant d’en acheter si je tombais dessus. Mais comment aller à Belem sans gouter ses plus que célèbres pasteis de nata ? Oui parce que s’il y a bien un endroit référencé pour gouter les meilleurs, c’est la pâtisserie de Belem, nomée en toute logique « Pasteis de Belem ». Elle est autant connue, car depuis 1837, année de son ouverture, elle garde secrètement la recette de ses pasteis de nata, qu’elle a emprunté au monastère des Hiéronymites. Ils en fabriqueraient pas loin de 20 000 par jour !


Bien sûr, on y repasse juste après notre visite du quartier et puisque c’était notre dernier jour, je ne réfléchis pas longtemps pour me dire qu’un petit souvenir de Lisbonne ne serait pas de refus. Alors il y avait du monde, mais c’est assez bien organisé. Vous pouvez décider de vous asseoir dans les nombreuses salles (400 places assises) et attendre qu’un serveur vienne vous servir. Ou bien faire la queue depuis l’extérieur (oui parce qu’à chaque fois que nous sommes passées devant la pâtisserie, il y avait bien la queue depuis l’extérieur) et attendre qu’une des caisses se libèrent. Bon, il faut un peu jouer des coudes une fois rentré à l’intérieur puisque tout le monde réfléchi à ce qu’ils voudraient prendre, mais je me suis décidé pour une boite de 6 pour moins de 8€. La caissière vous donne un ticket, vous vous rendez ensuite 2 mètres plus loin, devant une sorte de comptoir et un serveur vous donne ce que vous avez commandé. Et hop c’est fini. Aussi simple que ça.

Est-ce que ça ressemble à l’usine ? Oui. Est-ce que c’est nécessaire ? Je pense, il faut bien aider tous ces touristes à trouver leur chemin. Est-ce que ça vaut le coup ? Oui ! Enfin, est-ce que je les ai trouvés extrêmement meilleur que d’autres ? Non. Ils étaient très bons mais je ne me suis pas roulée par terre. Mais bonus : au vu de leur renommée, ils n’ont pas flambé leur prix, ils sont même moins chers que d’autres que j’ai pu acheter au Portugal. Point négatif : l’endroit n'est pas extrêmement sympa ou charmant car bondé de touristes.


Que faire a Belem ?

Monastère des Hiéronymites

Construit au XVIe siècle lui aussi est de style manuélin et lui aussi est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Alors de notre visite à Lisbonne, c’est le monument qui m’a le plus impressionnée par son architecture et sa grandeur. En traversant le jardin on le voit de loin et c’est vraiment remarquable. Tout d’abord il y a l’église, dont l’entrée est gratuite mais surtout dont l’entrée se fait par une énorme porte et son alcôve remplie de statues aux nombreux détails. C’est réellement impressionnant. L’intérieur de l’église, tout en pierre, est pour une fois lui aussi agréable à regarder.

L’entrée du monastère coûte 10€ et il offre juste accès au cloître. Bon quand je dis « juste » c’est peut-être un peu exagéré, mais j’avoue que payer 10€ pour voir un cloître, je trouve ça un peu cher. Après, encore une fois, les détails architecturaux sont très impressionnants, et on peut vraiment s’y attarder. Malheureusement, comme tout le quartier de Belém, le monastère est aussi victime de son succès et il plus que fréquenté par les touristes.

Néanmoins, on peut accéder à un étage supérieur pour admirer l’église.


Que faire a Belem ?
Que faire a Belem ?
Que faire a Belem ?
Que faire a Belem ?

Monument des Découvertes C’est l’un des monuments emblématiques de la ville de Lisbonne puisque c’est une sorte d’hommage aux explorations portugaises du XVe siècle, construit en 1960. Il représente la proue d’un navire avec à chacun de ses côtés, les statues des personnages (32 en tout) qui ont joués un rôle important dans les Grandes Découvertes, avec à sa tête Henri le Navigateur. Le monument est lui aussi impressionnant ; l’architecture est très épurée et lisse même si les statues sont plein de détails. Mais le plus marquant c’est qu’on ne peut pas en faire le tour puisque l’avant du monument se trouve au bord du Tage.

Il est possible d’y entrer (5€) et de prendre un ascenseur pour aller jusqu’au sommet et profiter de la vue aux alentours mais surtout pour avoir un point de vue sur la rose des vents offerte par la République d’Afrique du Sud, qui orne le parvis.


Que faire a Belem ?

La Tour de Belém

Construite entre 1514 et 1519, la tour de Belém, de style manuélin, est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Elle servait de Point de départ des explorateurs portugais puis elle a été utilisée comme défense pour surveiller les navires sur le Tage. La Tour, d’extérieur est impressionnante, pas par sa taille (35 mètres de haut) mais par son emplacement au début du fleuve (pour y accéder il faut passer par un pont levis) et par son architecture, avec tellement de détail ! C’est très impressionnant.

Pour vraiment en profiter, nous nous sommes légèrement éloignées en avançant un peu plus loin que la tour. On a pu profiter de la vue de la tour et du Tage dans un endroit un peu plus calme. Puisque oui ! C’est extrêmement touristique. Avant de partir, nous nous sommes même installées sur les marches, comme des dizaines de touristes pour écouter un groupe de musicien.


Il est possible de visiter l’intérieur, c’était ce que nous avions prévu, en combinant un billet avec l’entrée pour le monastère et la tour. Mais en arrivant au monastère nous n’avons pas pu combiner les deux, et avons pris que le billet seulement pour la visite du monastère. Nous avons avions vu que l’intérieur de la tour n’était pas forcément mémorable, d’autant plus que la vue depuis le haut de la tour ne nous attirait pas plus que ça puisqu’on avait déjà pu voir de pas mal de points de vue grâce aux miradors que compte la ville.


Que faire a Belem ?

5 vues0 commentaire