• Carnet de vacances

Croatie : que visiter à Rijeka ?

Dernière mise à jour : 26 janv.

* Toutes les photos ont été prises avec un iPhone 7 / Voyage réalisé en mai 2017


Jour 1 de notre road trip |

Rijeka est la première ville que nous visiterons de notre séjour, elle est connue pour être le plus grand port de Croatie.

En arrivant sur place, nous prenons un des parkings le plus proche du centre ville, situé à côté de la rue Delta ; je suis incapable de me rappeler des tarifs exacts, mais le prix restait raisonnable.

De là où nous sommes, nous avons une jolie vue sur les hauteurs et les jolies maisons colorées (bon aussi sur les tours …). On doit également passer un tout petit pont avec de part et d’autre un « mini port de barques ». Tout ça me donne envie d’en découvrir plus !


Que faire a Rijeka ?
Que faire a Rijeka ?

Nous rejoignons la rue Korzo, complètement piétonne et où nous croisons beaucoup de monde. Il y a principalement des boutiques mais également des cafés, qui sont envahis par les locaux. C‘est très agréable d’y flâner. Les façades ont de jolies couleurs pastels et puisque le ciel est couvert, ça éclaircie un peu notre humeur.


Que faire a Rijeka ?
Que faire a Rijeka ?

Nous finissons par passer devant la Tour de la Ville. Impossible de la rater avec son imposant dôme et sa couleur jaune pastel. Au sommet, on peut y voir un aigle bicéphale (à deux tête), sur son dôme une horloge et au-dessus de son arche, le buste de deux empereurs autrichiens (Léopold et Charles VI). Bon beaucoup d’informations en soit mais la tour n’en reste pas moins agréable à regarder.


Que faire a Rijeka ?

On se dirige ensuite vers le Square Kobler. Il est plus petit et beaucoup moins vert que ce à quoi je m’attendais : ce ne sont que des restaurants, dont un avec une immense terrasse (qui prend donc les ¾ du square).

Au centre, il y a une fontaine mais je trouve qu’elle détonne par sa modernité comparée aux bâtiments qui l’entourent. Par contre, depuis le square on a un autre point de vue sur la Tour de la Ville, et ça c’est appréciable.


Que faire a Rijeka ?
Que faire a Rijeka ?

Juste à côté du Square, il y a l’Eglise Svetog Vida, malheureusement fermée lorsque nous passons devant. D’extérieur elle est assez intéressante avec sa forme ronde et sa couleur grise.

Mais ce qui m’a attiré l’œil c’est la porte principale avec ses gravures qui la remplissent totalement : tout est fait en détail, c’est assez impressionnant. Et il y a d’autres gravures de ce genre, tout autour de l’église.


Que faire a Rijeka ?
Que faire a Rijeka ?
Que faire a Rijeka ?

Nous passons ensuite par la rue Zrtava Fasizma. Même si nous n’en avons pas découvert beaucoup de Rijeka, ça change totalement de ce que nous avons pu voir jusqu’à maintenant, les bâtiments sont un peu plus « rustiques » et surtout il y a beaucoup moins de couleurs. Même le palais de justice devant lequel nous passons est tout blanc. Ce n’est pas ce que nous avons préféré de Rijeka.


Que faire a Rijeka ?
Que faire a Rijeka ?

On redescend ensuite jusqu’aux quais du port. Bon la vue n’a rien d’exceptionnel mais on peut apercevoir la côte au loin et apprécier les bateaux.

Mais surtout, on peut admirer les bâtiments autour, sur lesquels nous avons retrouvé cette magnifique architecture avec ses jolies couleurs pastels. C’est très plaisant à regarder.


Que faire a Rijeka ?
Que faire a Rijeka ?

On finit notre visite de Rijeka par le marché fermier. Nous ne ferons qu’un petit tour extérieur pour voir ce que les stands proposent : principalement des produits frais (légumes, fruits, épices...), mais aussi des vêtements, des fleurs ou des produits artisanaux. Les prix ne semblaient pas très chers, voire même attractifs. Malheureusement, même si ce n’est pas l’envie qui manque, nous n’achèterons rien puisque nous ne repassons pas par l’appartement et que nous le quittons déjà le lendemain.


Que faire a Rijeka ?
Que faire a Rijeka ?

De Rijeka, nous avons principalement apprécié son architecture et sa rue Korzo. Le reste est quand même pas mal industriel et assez petit. Néanmoins, nous n’avons pas visité tout ce que notre Lonely Planet nous indiquait.

5 vues0 commentaire