• Carnet de vacances

Guadeloupe : Visite de Marie-Galante

Dernière mise à jour : 21 mai

* Toutes les photos ont été prises avec un iPhone 7 / Voyage réalisé en Décembre 2017

Que faire en Guadeloupe ?

Jour 11 de notre road trip | Aujourd’hui, contrairement aux jours passés, nous avons prévu une visite : Marie-Galante (ça sera la dernière, pour des raisons évidentes d’envie de flemmarder sur la plage). La veille, nous avions été chercher nos places à l’embarcadère de Saint François, pour nous 3, ma cousine nous abandonnant pour cette visite. Comme l’île est plus grande que celle des Saintes, nous avions réservé avec le prix du bateau, un chauffeur nous amenant aux endroits les plus intéressants de l’île. Bon à noter quand même que nous l’avons visité un 24 décembre et que malheureusement beaucoup de boutiques étaient fermées.


Alors attention, la traversée en bateau est comment dire, pittoresque… Je n’ai pas beaucoup de souvenirs de nos premières vacances en Guadeloupe, mais s’il y a bien une chose dont je me souviens, c’est que c’est en allant à Marie Galante que j’ai découvert, par la force des choses, que j’étais malade en bateau. Et bien, 15 ans après, rien n’a changé ! Il faut compter une heure de bateau (au lieu des 45 minutes annoncées) sur une mer des caraïbes de manière générale assez agitée. Dans notre cas, très agitée et pour une fois je n’en fais pas trop, puisqu’il y a au moins un bon tiers du bateau qui était malade, dont un membre de l’équipage. En plus, on aura le droit à une bonne averse tropicale durant la traversée, ce qui nous donnera également un arc en ciel, immortalisé par un des membres de l’équipage qui a bien voulu me prendre une photo ! Et le pire c’est de se dire qu’on n’aura pas d’autres choix que de refaire la même traversée pour rentrer ! Mais bon, pour l’heure, on va essayer de profiter de notre journée sur l’île.


Cette fois, nous partageons notre van avec une maman et sa fille et voici ce que nous avons pu voir.


La place de l’église :

Alors il y avait eu une petite fête la veille, apparemment c’est une tradition à Grand Bourg juste avant Noël. Donc nous avons pu voir les restes de la soirée, sans que ça soit sale. L’église est petite mais mignonne avec sa couleur (jaune pastel), son clocher et ses portes en bois.


Que faire en Guadeloupe ?

Habitation Murat :

C’est en fait une des toutes premières sucrières de la Guadeloupe, créée aux alentours des années 1660. Elle sera modernisée au fil des années et sera abandonnée à la fin du XIXe siècle, lors de l’abolition de l’esclavage. Aujourd’hui il ne reste que l’habitation principale, nommée château, qui a été transformée en musée consacré aux traditions et arts populaires de l’île. J’ai trouvé que le musée était assez petit et manquait un peu d’explication. En revanche, la vue tout autour de la maison principale est magnifique : une grande étendue d’herbe, des palmiers et la mer en fond.

Ce qui est aussi incroyable c’est que la végétation a pris place dans les ruines.


Que faire en Guadeloupe ?
Que faire en Guadeloupe ?
Que faire en Guadeloupe ?
Que faire en Guadeloupe ?
Que faire en Guadeloupe ?

Distillerie Bellevue :

C’est l’unique domaine éco-positif au monde. Elle utilise l’énergie solaire pour sa consommation et elle est 100% non polluante. Il n’y a pas de visites guidées, mais il est possible de visiter la distillerie avec quelques panneaux explicatifs. Le domaine comporte également un moulin à vent qui a été restauré et qui est le seul qui tourne encore aux Antilles.

A la fin de notre visite, nous avons droit à une dégustation de rhum (en petite quantité, bien entendu). Il y a beaucoup de parfum mais je suis restée dans un domaine que je connais bien : saveur pinacolada.


Que faire en Guadeloupe ?

Gueule Grand Gouffre :

C’est comme son nom l’indique, un gouffre qui a été creusé naturellement par la mer (50 mètres de diamètre). Il est d’une couleur très sombre ce qui donne un joli contraste avec le bleu turquoise (et magnifique) de la mer. Le seul petit hic c’est que pour des raisons évidentes, une barrière a été installée pour éviter aux touristes de s’aventurer dans des endroits trop dangereux, mais elle est tout de même assez loin ce qui rend le gouffre assez difficile à photographier.

Mais le site est un superbe point de vue sur la mer, le gouffre et les falaises.


Que faire en Guadeloupe ?

Durant tout notre trajet, nous aurons l’occasion de voir de magnifiques paysages, notamment lorsque on longeait la côte, juste à côté de la mer : elle est d’un bleu turquoise à peine croyable (enfin pour moi) avec beaucoup de verdure et de palmiers. Ce genre de paysage simple me fascine, j’ai l’impression d’être au paradis.


Que faire en Guadeloupe ?
Que faire en Guadeloupe ?
Que faire en Guadeloupe ?

Nous finissons notre journée sur l’île de Marie Galante par une grande pause sur la plage de Saint Louis. Ce n’est pas la plus impressionnante que nous ayons vue sur l’île mais il n’y a pas grand monde, c’est calme et apaisant.


Que faire en Guadeloupe ?

Nous reprenons le bateau vers 16h30 -17h. Pour toute cette journée, nous avons payé 60€ : traversée du bateau, visites en van et le repas du midi compris. Je ne suis pas sûre que visiter l’île par ses propres moyens reviennent moins cher, mais ça laisse un peu plus de liberté.

Nous, nous avons apprécié de nous laisser guider, c’est dans l’esprit de nos vacances : chill ! Marie Galante est une très belle île. Je pense avoir préféré les Saintes, un peu plus typiques. Néanmoins, les plages et la couleur de l’eau de Marie Galante sont à elles seules une bonne excuse pour visiter ce petit coin de paradis.

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout