• Carnet de vacances

Guadeloupe : Visite des Saintes

Dernière mise à jour : 21 mai

*Toutes les photos ont été prises avec un iPhone 7 / Voyage réalisé en Décembre 2017

Que faire en Guadeloupe ?

Jour 8 de notre road trip | Comme la veille, on se lève assez tôt, pour traverser le sud de la Guadeloupe, pour arriver, dans un premier temps, à Trois Rivières.

C’est un bourg qu’on connaît bien puisqu’il y a 15 ans, quand nous sommes venues pour la première fois en Guadeloupe, c’est là où habitait ma cousine et où nous avons logé. Bon moi je n’en ai pas grand souvenir, mais s’il y a bien un truc dont je me rappelle c’est la plage de Trois Rivières avec son sable noir. Comme nous sommes assez le tôt le matin, il n’y a personne, sauf des joggeurs et nous pouvons profiter du paysage pour nous toutes seules. Le sable n’a pas un effet rocheux ou volcanique comme on pourrait l’imaginer, il est doux et il donne vraiment du cachet à cette plage. Sur les photos, il paraît moins noir qu’il n’est réellement à cause du reflet du soleil, mais avec les palmiers tout autour, le calme, le soleil qui commence à peine à chauffer, c’est vraiment un moment agréable.

Juste en face de la plage, on a une vue directe sur les îles des Saintes.


Que faire en Guadeloupe ?
Que faire en Guadeloupe ?

Et justement, nous sommes venues jusqu’à Trois Rivières pour prendre le bateau pour nous rendre sur ces petites îles. Il est possible de prendre le bateau depuis d’autres villes de Guadeloupe mais nous avons choisi Trois Rivières puisqu’il existe des « speed boats » qui font la liaison en 15-20 minutes pour 20€. Et pour nous moins de bateaux, mieux c’est !

L’arrivée se fait sur les Saintes Terre de Haut. Il ne faut pas marcher longtemps avant de se faire facilement accoster par des habitants de l’île qui vous propose de vous la faire visiter dans leur van. Nous le savions, enfin ma cousine, et c’est donc pour ça que nous n’avons rien réservé avant notre départ. Nous choisissons la première personne qui nous parle et on s’en sort pour 10€ par personne. Nous partagerons la visite (et le van donc) avec d’autres personnes.


Bon alors on s’est laissées guider, difficile donc de vous nommer tous les arrêts qu’on a fait ou par quels chemins nous sommes passés mais voici les principaux :


Le centre-ville :

ça se résume à une rue principale avec de belles maisons (ou villas) colorées, des restaurants, des petites boutiques et une jolie place. Quand nous y étions, ce sont principalement les touristes qui rendaient vivant cet endroit, il n’y avait pas beaucoup de locaux.


Que faire en Guadeloupe ?

Fort Napoléon :

La montée est rude mais elle vaut le coup pour la jolie vue en hauteur sur les saintes. Les bateaux, l’eau, la verdure et les maisons blanches avec leur toit rouge nous font vite oublier la grimpette.

Bon et ensuite, il y a le fort en lui-même à visiter ! Il retrace la vie des villageois au XIXe siècle, à travers des objets, des tableaux, des ustensiles… Je n’ai pas trouvé la visite vraiment exceptionnelle même si elle reste intéressante. Il est conseillé de prendre un guide et il aurait peut-être était plus judicieux de notre part de le faire.


Que faire en Guadeloupe ?
Que faire en Guadeloupe ?
Que faire en Guadeloupe ?

Plage de la Grande Anse :

Très jolie avec ses palmiers, ses falaises, ou du moins la côte de Terre de Haut, et son tout petit banc de sable après un gros par terre d’herbe. Malheureusement quand nous y étions, il s’est mis à pleuvoir et notre chauffeur n’a pas voulu que nous descendions du van pour ne pas le salir par la suite (oui, j’ai trouvé ça très moyen aussi).


Que faire en Guadeloupe ?

Anse du fond Curé :

C’est là d’où viennent mes plus belles photos des Saintes et peut être même de la Guadeloupe : l’eau transparente, les petites barques, les maisons blanches et leur toit rouge, la verdure des monts tout autour… C’était vraiment un spot exceptionnel mais pas mal fréquenté par les touristes car juste à côté du débarcadère.


Que faire en Guadeloupe ?
Que faire en Guadeloupe ?

C’était un résumé un peu rapide des Saintes. Mais difficile de savoir quels arrêts ou quels endroits nous avons exactement faits puisque pour être honnêtes, nous n’avions fait aucune recherche avant de nous y rendre. Nous savions déjà que nous nous laisserions guider. Mais comme un peu près tout ce que nous visitons en Guadeloupe, Les Saintes Terre de Haut nous offraient un paysage paradisiaque. Malgré la pluie tropicale que nous avons eue pendant un petit moment quand nous sommes arrivées, ça ne nous a pas empêchées de profiter. Pour pouvoir visiter toutes les îles, il est conseillé d’y rester 2 ou 3 jours. Malheureusement nous n’avions pas le budget pour y consacrer autant de temps, mais ce fut quand même une jolie surprise. Le seul petit hic ce sont les touristes (oui, nous en sommes aussi), c’est l’endroit où nous en avons le plus rencontré.


On reprend le bateau en fin d’après-midi, récupérons la voiture et avant de rejoindre Saint François, nous faisons un arrêt à l’allée Dumanoir. Elle est très connue car elle est bordée de pas moins de 430 palmiers qui ont été replantés après le cyclone de 1928. Aujourd’hui la route n’est plus très fréquentée par les voitures grâce à la nationale qui a été construite juste à côté. Un détour ne vaudrait pas le coup rien que pour ça, mais au presque coucher du soleil, nous avons apprécié ce petit arrêt.


Que faire en Guadeloupe ?

6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout