• Carnet de vacances

Islande : Que voir dans la péninsule de Reykjanes ?

Dernière mise à jour : 21 mai

* Toutes les photos ont été prises avec un iPhone 7 / Voyage réalisé en Septembre 2017


Jour 1 de notre road trip | Ce fussent nos premiers pas en Islande ! Comme nous sommes arrivées en début d’après-midi, nous nous sommes organisées un petit parcours avant que le soleil se couche et que nous trouvions un endroit où passer la nuit. La péninsule de Reykjanes est située dans le Sud-Ouest de l’île, proche de Reykjavik, la capitale.


Premier arrêt : Kálfatjarnarkirkja. Conseillé par le routard mais apparemment peu connu des touristes, c'est tout simplement une église installée au milieu d'un golf. Alors ce fut notre première découverte donc nous n'étions peut-être pas objectives. Mais c'était top. Personne aux alentours sauf les joueurs de golf au loin et une église à l'architecture islandaise comme nous l’imaginions. Ça nous met directement dans l'ambiance. Et le fait qu’elle soit là, au beau milieu d’un parcours de golf, rend la chose un petit peu atypique tout de même.


Péninsule de Reykjanes
Péninsule de Reykjanes

Nous reprenons la voiture direction Seltún, une source géothermale. Ce n’est pas très loin et nous passons par des paysages magnifiques : des grands champs de lave à perte de vue avec de la mousse verte sur toutes les roches et de la terre noire partout. Et une route (très) peu fréquentée qui les traverse en plein milieu.



En arrivant au site de Seltún, on laisse notre voiture sur le parking et nous suivons le sentier balisé et nous sommes impressionnées par ce que nous voyons. Bon mis à part l'odeur désagréable (celle d’œufs durs et non d’œufs pourris comme nous l’avons souvent lu), c'est assez époustouflant. Nous avons l'impression d'être sur une autre planète avec des couleurs sensationnelles, de la fumée qui sort du sol et de l'eau qui bout.



Nous nous dirigeons ensuite vers le lac Grænavatnsitué juste à côté. Il s'est formé après l'explosion d'un cratère qui s'est ensuite rempli d'eau d’une couleur turquoise (due à une combinaison de minéraux). Encore une fois nous sommes impressionnées. On a l'impression que le lac n’est pas réel et qu’il est sorti d’au milieu de nulle part avec une couleur invraisemblable.


Lac Grænavatn

Pour finir, nous rejoignons le lac Kleifarvatn. C'est le plus profond lac d'Islande et la légende veut qu'il soit habité par un énorme monstre (nous ne verrons rien). Entouré de sable noir et de roches volcaniques, le lac est immense. Encore une fois il y a peu de touristes (qu'une seule voiture) et nous avons l'impression d'être seules au monde (ce qui nous arrivera bon nombre de fois pendant ce voyage).



C'était notre dernière visite de la journée. Nous avons quitté Paris en fin de matinée et nous avons l'impression d'avoir atterri sur une autre planète. Le dépaysement est total ! Pour l'heure, nous rejoignons le camping de Mosskogar, situé non loin de Reykjavik. Sur le chemin, nous nous arrêtons dans un supermarché Netto. Agréablement surprise, ils ont de tout et pas que des spécialités islandaises. En arrivant proche du camping, nous cherchons une place non loin pour y passer la nuit. Nous en trouvons une assez loin des habitations pour ne gêner personne et au milieu des montagnes. Nous avons hâte de voir la suite.

7 vues0 commentaire