• Carnet de vacances

Islande : Vík et le parc du Landmannalaugar

Dernière mise à jour : 29 nov. 2021

* Toutes les photos ont été prises avec un iPhone 7 / Voyage réalisé en Septembre 2017



Jour 3 de notre road trip | Après notre grosse journée de la veille qui nous a quand même laissées sans voix, nous nous apprêtons à passer une journée toute aussi riche en découvertes.

Mais pour l’heure, pour bien profiter de cette journée, nous devons être en conditions. La veille nous nous étions posées sur un parking au hasard et sans trop d’enthousiasme pour y passer la nuit et c’est avec une agréable surprise que nous nous réveillons entourées de montagnes ! L’Islande, toujours surprenante ! Mais en voulant toujours plus, après avoir pris une douche au camping, nous allons prendre le petit déjeuner sur la place de l'église, qui donne une vue plongeante sur l'océan.


Vík

Vík est une toute petite ville d'un peu moins de 300 habitants. Il est possible de faire une randonnée de plus ou moins 2h qui apparemment donne une vue magnifique sur le village et permet d'observer des macareux. Nous, nous nous l'étions noté pour la veille, au cas où on aurait encore de l'énergie le soir. Mais nous sommes arrivées trop tard et ce matin nous n'avons pas le temps puisque nous avons déjà un programme.

Du coup, nous profitons de notre petit déjeuner avec une jolie vue sur l'église et les montagnes d'un côté et sur l'océan de l'autre. Nous repérons un chemin accessible en voiture pour se rapprocher le plus près de la plage et nous y allons. Nous avons lu plusieurs fois que la plage de Vík valait le coup. Et c'est le cas ! C'est une plage de sable noir, très noir, avec des rochers qui sont plantés dans la mer. Nous n'aurons pas le courage d'y aller mais les colonnes de basalte de la montagne Reynisfjall valent apparemment le petit détour.



Nous laissons finalement Vík pour rejoindre le massif du Landmannalaugar, une des visites que nous attendions le plus de notre séjour. Il y a 3h de routes mais les paysages, comme d'habitude sont époustouflants.

Les 15-20 derniers kilomètres se font sur une route F. C'est assez impressionnant au début. C'est tout simplement une route, qu'on croirait à sens unique dans un premier temps (mais il s'avérera que non, deux 4x4 peuvent bien se croiser) et qui est remplie de gros cailloux. C’est un peu long puisqu’il est quasi impossible de dépasser les 30km/h. Nous passons devant le lac Frostastaðavatn où il est possible de s'arrêter pour faire quelques photos. Le paysage est magnifique le lac est entouré de montagnes toutes vertes et encore une fois la couleur de l'eau nous ébahies. Ça s'annonce bien.



Nous nous garons sur le premier parking que nous trouvons, le principal n'étant accessible que par un passage à guets. Nous allons jusqu'au point d'information et achetons une carte des randonnées (3€) : il y en a beaucoup, à vous de choisir celle qui vous conviendra le mieux selon le temps que vous voulez y passez et ce que vous souhaitez voir.


De notre côté, nous voilà parties ! Je ne sais pas trop comment décrire ce que nous avons vu. C'était tout simplement incroyable et même si ce voyage en Islande nous laissait ébahies à chaque découverte que nous faisions, cette randonnée reste un de mes plus beaux souvenirs. On aura pas mal grimpé pendant ces 4h mais quelle récompense ! C'était vraiment une expérience. Nous sommes passées par plusieurs paysages ; avons déjeuné au milieu des montagnes ; découvert une petite cascade cachée ; vu un arc-en-ciel entre deux montagnes ; grimpé un dénivelé énorme avec le vide d’un côté ; seules au monde. Passer d’un pré fleuri, à des montagnes couleur ocre et à des passages encore plein de glace c’était unique.

Et sans jamais avoir de pluie tout le long de notre randonnée (c’est important de le souligner, parce que la météo ne sera pas toujours avec nous).

Magique. Merveilleux. Extraordinaire. Fantastique. Époustouflant. Vertigineux. Intense.



C'était vraiment exceptionnel ! Nous aurions voulu découvrir tout ce que nous pouvions dans ce parc mais il a fallût faire un choix et n'accorder qu'une demi-journée au Landmannalaugar a été le nôtre.

6 vues0 commentaire