• Carnet de vacances

Lac de Côme : Que voir à Mennagio et à Bennalo ?

Dernière mise à jour : 9 févr.

* Toutes les photos ont été prises avec un iPhone 7 / Week-end réalisé en Août 2018

Que voir a Mennagio ?

Jour 2 de notre week-end |

Nous démarrons notre deuxième journée par la visite du village de Mennagio. La vue du village et sur le lac depuis le bateau nous donne déjà le sourire : c’est coloré et tout en hauteur !

Première chose que l’on visite : les quais au bord du lac ! Il y a une promenade piétonne aménagée qui longe le lac et c’est vraiment magnifique et agréable à faire. Il fait beau et chaud, la vue est splendide, je suis ravie !


Que voir a Mennagio ?
Que voir a Mennagio ?

Nous passons ensuite par la place Garibaldi, le centre du village. Il y a principalement que des terrasses et des petites boutiques pour les premières nécessités, mais c’est très charmant. Ça fait vraiment petit village italien, où les habitants se retrouvent pour prendre un café et profiter de la Dolce Vita (bon, bien sûr il y avait quand même pas mal de touristes).


Que voir a Mennagio ?
Que voir a Mennagio ?

En remontant un peu la place, nous tombons sur l’église Santa Marta. Malgré sa petite taille elle est quand même imposante dans cette petite rue et encastrée entre deux immeubles. L’intérieur est comme l’extérieur : assez sobre sans fioriture.


Que voir a Mennagio ?
Que voir a Mennagio ?

Au bout de la rue, il y a la paroisse Santo Stefano avec sa couleur rose pastel, fermée quand on y était. Mais d’extérieur elle est beaucoup plus imposante que la petite église quelques mètres plus bas.


Que voir a Mennagio ?

Nous nous baladerons ensuite un peu dans le centre du village avant de nous poser en terrasse pour prendre un panini avec une vue sur le lac.


Que voir a Mennagio ?

Nous quittons Mennagio pour rejoindre Bellano ! Village très peu cité quand on parle des plus beaux villages du lac de Côme, au final nous n’en saurons pas grand-chose puisque nous sommes venues ici pour un but bien précis : le Canyon de l’Orrido (ou l’Orrido di Bellano). Il est situé à 10 minutes à pieds de l’embarcadère et le prix d’entrée est de 4€ (une broutille, croyez-moi). J’avais trouvé son existence par hasard sur internet et je n’avais vu que très peu de photos. Marjorie n’en avait regardé aucune donc nous ne savions pas à quoi nous attendre et au vu du prix de l’entrée, on s’est dit que ça devait être petit. Et bien pas du tout ! C’est en fait un canyon naturel formé il y a 15 millions d’années part l’eau du ruisseau Piovena.


Il y a des passerelles qui vous montre le chemin à emprunter ; la roche étant restée naturelle, le chemin est tantôt très étroit ou tantôt il vous demande de vous baisser pour pouvoir continuer.

La roche est impressionnante est totalement brute, vous pouvez la toucher ; il y a plusieurs cascades avec un débit hallucinant ; à la fin des passerelles, il y a quelques marches avec d’un côté une dernière cascade et un petit bassin d’eau avec une couleur bleu turquoise hallucinante et d’un autre côté une vue sur le village et le lac. Les photos perlent d’elles-mêmes.


C’est assez hallucinant de trouver ça au milieu d’un village même si ce n’est pas très loin de nombreuses montagnes. Le seul hic c’est que même si c’était plus grand que ce à quoi on s’attendait, le tour se fait très rapidement : nous avons mis un peu plus de 20 minutes tout en prenant le temps de profiter alors qu’on aurait adoré pouvoir en découvrir encore et encore.


Que voir a Bellano ?
Que voir a Bellano ?
Que voir a Bellano ?
Que voir a Bellano ?
Que voir a Bellano ?

Petite anecdote sympathique à savoir : à l’entrée du canyon il y a une tour, appelée « Maison du Diable » dont personne ne connaît l’origine. Son nom lui a été donné grâce aux figures mythologiques qui décorent sa façade.


Que voir a Bellano ?

Ça a été l’un de nos coups de cœur du week-end. Probablement parce que nous ne savions pas à quoi nous attendre et qu’on avait tout à découvrir. Et surtout ça nous a changé de ce qu’on peut voir aux premiers abords au Lac de Côme : dédale de petites ruelles dans des villages colorés, certes mignons et très charmants, mais là c’était un petit bout de nature inattendu.

4 vues0 commentaire