• Carnet de vacances

Budapest et ses ponts

Dernière mise à jour : 21 mai

* Toutes les photos ont été prises avec un iPhone XR / Week-end réalisé en Janvier 2019

Que faire a Budapest ?

Jours 1 et 2 de notre week-end |

Budapest est une ville coupée en deux par Le Danube, le deuxième fleuve le plus grand d’Europe. Ce qui fait que pour relier Buda à Pest (ou le contraire), le meilleur moyen est encore de traverser les ponts à pieds, en vélo, en transports en commun ou encore en voiture. Nous, nous les avons traversés à pieds ce qui nous a permis de prendre le temps de les admirer.



Le Pont de la Liberté

Ce fut le premier pont que nous avons traversé, en quittant le marché alimentaire pour rejoindre le Mont Géllert. Et première belle surprise !

Le pont fut construit en 2 ans, entre 1894 et 1896, à l’occasion du Millénaire de la Hongrie (célébrations qui dureront pas moins de 6 mois en 1896). Il fut détruit pendant la guerre et reconstruit absolument à l’identique en 1946 et nommé ainsi « le pont de la liberté ».

Il mesure un peu moins de 335 mètres de longueur, ce qui fait que la traversée se fait assez rapidement. Durant la traversée, on peut d’ailleurs jouir d’une belle vue sur Budapest. Ce qui le rend un peu exceptionnel c’est que sa structure en fer est de couleur verte. Il est construit avec 4 mats sur lesquels on peut voir des statues de bronze du Turul, espèce de faucon, qui a une place importante dans l’histoire de la mythologie hongroise.


Que faire a Budapest ?

Le Pont Elisabeth

Nous l’avons traversé en revenant du mont Gellert pour rejoindre le quartier juif. Il a été construit à cet emplacement précis pour une raison économique, car c’est ici que le Danube est le moins large.

Construit entre 1961 et 1964, on voit bien qu’il est plus moderne que les autres : entièrement blanc avec des dizaines et des dizaines de câbles.

Il tient son nom de l’impératrice Sissi, de son vrai nom Elisabeth de Witteksbach. Il est principalement dédié à la circulation et il n’a pas présenté vraiment d’intérêts à mes yeux.


Que faire a Budapest ?

Le Pont des Chaînes

Il est un peu considéré comme le symbole de la ville et c’est celui que j’ai préféré à Budapest ! Il a fallu 10 ans pour construire ce pont, de 1839 à 1849 et il présente des prouesses techniques pour l’époque, notamment grâce à ses deux tours qui le supporte.

Ce qui a été le plus impressionnant pour moi ce sont les deux statues de lions, situées à chaque extrémité. Pour la petite histoire, la légende veut que le sculpteur des statues se soit suicidé en se jetant dans le Danube car il aurait oublié de donner des langues à ses lions. Ils en ont bien, c’est seulement qu’elles ne sont pas forcément visibles.

Également bombardé pendant la seconde guerre mondiale, il fut reconstruit à l’identique.

Quand on le traverse, on peut avoir de jolies vues à la fois sur Pest et Buda ainsi que sur le parlement.

Comme le pont Charles à Prague, il serait dommage de ne pas passer par le pont des chaînes lors d’une visite de Budapest.

Lors de notre passage il était pas mal fréquenté.


Que faire a Budapest ?

Le Pont Marguerite

Construit entre 1872 et 1876, c’est le pont le plus éloigné du centre ville de Budapest, qui permet d’atteindre l’île Marguerite, connue comme le poumon de Budapest par ses habitants.

Nous l’avons traversé pour rejoindre des thermes (mais ce fut un gros fail), de nuit ! Il nous a offert une vue magnifique sur le parlement et le château parfaitement éclairés dans la nuit noire. Et c’est un peu la seule chose qui est intéressante à voir, puisque le pont en lui-même, comparé aux autres, n’est pas forcément mémorable.


Que faire a Budapest ?


3 vues0 commentaire