• Carnet de vacances

Les Pouilles : Que faire à Lecce ?

Dernière mise à jour : 6 juin

* Toutes les photos ont été prises avec un iPhone 13 / Voyage réalisé en Mai 2022

Que faire à Lecce ?

Brindisi -> Lecce Nous atterrissons un peu avant 19h et on a juste le temps de sortir de l’avion, de demander à la personne présente au point info et de courir pour prendre le bus de 19h pile qui relie directement l’aéroport de Brindisi à la ville de Lecce, pour un peu moins d’1h de route. Attention, il n’y en a pas tout le temps, il est parfois plus rapide d’aller prendre le train à la gare centrale. Prix : 8€ par personne


Je n’attendais pas beaucoup de Lecce, je ne sais pas pourquoi, son centre historique me paraissait petit et je me disais qu’en 2h on en aurait fait le tour. Bon, c’est le cas, mais il était tout de même mignon et je pense que ça en vaut le détour ! Et chose qui m’a vraiment surprise : Lecce était très propre ! Pour une ville italienne, j’étais assez étonnée, les rues et les trottoirs étaient nickels et surtout, les façades toutes lisses et principalement blanches ou en pierres. Avec tout ça, je garde de la ville une image pure et calme.


Piazza del Duomo

C’est la place principale et si vous y allez après avoir arpenter les petites ruelles de la vieille ville, elle vous paraîtra immense. Peut-être parce qu’elle l’est vraiment. Mais c’est ici que vous trouverez les monuments principaux : la cathédrale, le Campanile, plusieurs palais…

Nous n’en visiterons aucun puisque nous avons trouvé les prix assez chers et un petit peu abusés (notamment le fait de faire payer l’entrée d’une cathédrale, mais bon…).

De jour comme de nuit, elle est impressionnante et vous pouvez facilement y perdre des dizaines de minutes si vous vous arrêtez sur chaque détails.


Que faire à Lecce ?
Que faire à Lecce ?

Basilique Santa Croce

C’est mon coup de cœur de Lecce ! D’extérieur en tout cas, puisque je n’ai pas vu l’intérieur. Mais, à la fin d’une rue vous tomberez sur cette basilique magnifique aux millions de détails à admirer ! Encore une fois, même de nuit elle est toujours aussi bouleversante, profitant d’un éclairage flatteur qui permet de voir tous ce qu’on a pu louper dans la journée.


Que faire à Lecce ?
Que faire à Lecce ?

Les jardins publics Giuseppe Garibaldi

Un petit écrin de verdure à deux pas de la basilique. Sympa pour faire une petite pause à l’ombre, même si les jardins sont pas mal fréquentés.


Que faire à Lecce ?
Que faire à Lecce ?

Piazza Sant’Oronzo

Là aussi, vous retrouverez une certaine immensité. Et pour cause !

Cette place est dotée d’un amphithéâtre d’origine (rien que ça), qui date du I et IIème siècle. Bon aujourd’hui, il ne reste que très peu de places, mais à l’époque c’était un des plus grands édifices des Pouilles. Il n'en reste pas moins impressionnant ! Presque collée à l’amphithéâtre, se trouve également une colonne romaine, Colonna di Sant’Oronzo, qui est immense ! Même si elle est moins étonnante, elle mérite tout de même un petit arrêt pour l’admirer.


Que faire à Lecce ?
Que faire à Lecce ?

C’est aussi sur cette place que j’ai trouvé le plus de vie à Lecce (en tout cas, avant que la nuit tombe). Grâce à son emplacement central, c’est ici que les locaux se retrouvent.

Il y a également beaucoup de restos et de magasins, ainsi qu’un office de tourisme (c’est dans celui-ci que nous avons été pour apprendre que les transports en commun ne débutaient qu’au mois de juin).



Château de Lecce

La construction du château a eu lieu dans les années 1500 et il est un élément très important de la défense de la région. Aujourd’hui encore, pour les Pouilles c’est un des plus beaux monuments militaires… Bon, certes il est bien conservé, mais je n’y ai pas trouvé vraiment d’intérêts. Lors de notre visite, l’intérieur ne pouvait pas être visité et la cour n’avait pas forcément de charme. L’extérieur non plus… Je ne pense pas que tout son potentiel soit utilisé, il mériterait un peu plus de travail pour accueillir le public.


Que faire à Lecce ?

L’autre château de Lecce

Quand nous sommes arrivées en bus le premier soir, nous sommes passées devant des remparts et on avait même l’impression que c’était un château. Ça a été la vraie première image que nous avons eu de la ville et nous voulions y retourner pour avoir le temps de prendre des photos. Mais… nous n’avons rien trouvé sur internet, seul le premier château est listé. Nous avons donc dû faire avec nos souvenirs et réussir à retrouver l’endroit. Malheureusement nous n’avons eu aucune information concernant ces remparts et encore aujourd’hui, ils restent un mystère.

Bon, ils ne valent tout de même pas le déplacement si vous n’êtes pas dans le coin.


Que faire à Lecce ?

Le centre historique est également rempli de restos et de bars. Difficile d’en choisir un et personnellement, je le redis ici, mais j’ai été assez déçue de la cuisine des Pouilles (si je peux me permettre, une purée de fèves à la chicorée comme plat typique ??).

Pour manger pas cher et bon, les yeux fermés allez chez Pizza&co.

Par contre, nous avons été très très déçues du restaurant Angiulino, qui a d’excellents commentaires sur Google mais nous n'avons rien trouvé d’exceptionnel et nous avons surtout trouvé le patron exécrable, notamment avec son personnel (quand en plus nous avons eu l’audace de demander le détail de la note, il est parti dans les cuisines en jetant son crayon sur la table…).

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout