• Carnet de vacances

Londres : visite de l’est de la ville

Dernière mise à jour : 21 mai

* Toutes les photos ont été prises avec un iPhone 7 / Week-end réalisé en Avril 2018

Que faire a Londres ?

Jour 2 de notre week-end | On est réveillées assez tôt, notamment à cause de la pluie qu’on a entendu tomber toute la nuit… En plus, nos 27km de marche de la veille se font bien ressentir ! Du coup, on n’est pas trop motivées et on prend notre temps pour se préparer. Nous quittons la maison de Farley a plus de 9h avec nos parapluies que nous avons bien prévu de prendre (et que nous ne quitterons pas de la journée…). Mais bon, on va dire que tout ça fait parti du charme londonien !


Première visite pour nous : Notting Hill. Pour plus de praticité et parce qu’on veut faire un grand tour du quartier nous descendons à la station Shepherd’s Bush. Ce que nous regrettons un petit peu quand on commence à marcher sous la pluie et que les paysages autour de nous ne valent pas vraiment le coup. Mais nos efforts seront récompensés car je vais trouver un billet de 10£ par terre. Que nous dépenserons intelligemment bien entendu (oui, ceci est ironique).


Bon les rues que nous traversons sont assez sympathiques mais ne valent pas le détour. Il faut attendre d’atteindre Lancaster Road pour commencer à voir quelques maisons colorées.

On emprunte bien sur la très fameuse Portobello Road et ce sont ses rues perpendiculaires qui offrent de jolis spots. Enfin de jolis spots… De jolies maisons colorées les unes à côtés des autres avec quelques marches pour accéder à la porte d’entrée. Mais après tout, c’est bien pour ça qu’on s’est rendu dans ce quartier ! Ça me rappelle beaucoup San Francisco, les pentes à grimper en moins.

Portobello Road est aussi assez sympathique avec son marché, ses cafés et ses boutiques atypiques. Bien plus animées que le reste du quartier, c’est agréable de s’y promener.


Que faire a Londres ?

Nous irons dépenser notre billet de 10£ chez Hummingbird Bakery qui m’avait été conseillé. C’est une toute petite boutique qui offre des cupcakes originaux et bons ! Ce sera notre seul essai culinaire londonien de ce week-end et il sera réussi.

Bon malheureusement nous mangerons ces cupcakes dehors, sous nos parapluies puisque pour s’installer dans la petite boutique il y a un supplément mais principalement parce que c’est tellement petit qu’on n’avait pas de place. Ça ne nous empêche pas de bien les déguster !


Que faire a Londres ?

Pour finir notre visite du quartier nous rejoignons Callcott Street et Hillgate Place. Et si j’ai bien un bon plan c’est celui-ci ! Alors certes les maisons sont plus petites et pas forcément de style victorien mais toutes aussi colorées et surtout, SURTOUT, nous n’avons croisé qu’un petit groupe de touristes (français) pendant que nous y étions. Ce sont clairement des rues moins populaires que celles qui sont proches de Portobello Road. Enfin, en tout cas lors de notre passage.


Que faire a Londres ?
Que faire a Londres ?

Malgré la pluie, nous décidons de suivre l’itinéraire que nous avions prévu et nous nous rendons aux jardins de Kesington et à Hyde Park ; on commence par les jardins. L’intérêt principal que nous y avons trouvé c’est bien sur le palais de Kensington, la résidence officielle du Prince William et de Kate. Encore une fois, je ne sais pas à quoi je m’attendais mais je suis un peu déçue. Je trouve le palais sans charme et pas vraiment intriguant. C’est peut-être dû au mauvais temps mais du coup je suis un peu mitigée. Par conte il y a un joli petit lac devant avec des cygnes par vraiment timides.

Il est possible de visiter le palais (environ 19€).


Que faire a Londres ?

D’une manière générale, je ne pense pas que notre avis soit vraiment objectif : on a fait la visite des deux parcs sous la pluie, bien accrochées à notre parapluie qu’on ne pouvait pas lâcher, il n’y a avait pas beaucoup de monde, du coup pas beaucoup de vie. Mais malgré la météo nous avons quand même traversé Hyde Park et découvert pas mal de choses.

Donc arrêt suivant : le mémorial de Diana, qui est en fait une fontaine commémorative. Bon, on s’attendait à quelque chose d’un peu plus mémorable, ou en tout cas à une fontaine un peu plus impressionnante. Bien entendu, quand on sait toute la symbolique qu’il y a derrière ce lieu, c’est très émouvant.


Que faire a Londres ?

Ensuite, on va se contenter, (enfin « contenter »), de longer le lac du parc et de remonter tout en haut de celui-ci.


Que faire a Londres ?

Avant de sortir du parc, on tenait quand même à passer par le « speakers’ corner » (au Nord Est du park). C’est un espace dédié où chacun peut prendre la parole sur un sujet qui lui tient à cœur. Au moment où nous y étions, il y a avait 3 orateurs et pour être honnête, difficile de savoir de quoi ils parlaient. Mais c’est assez impressionnant ! Ils viennent défendre leurs idées devant des personnes qu’ils ne connaissent pas forcément et qui peuvent potentiellement ne pas partager leurs idées.


Que faire a Londres ?

On sort par la sortie située juste derrière le Spearkers’ corner pour voir le Marble arch. Bon il ne vaudrait pas le détour, mais faire un petit arrêt devant, en passant, vaut la peine. Il est assez petit et pas vraiment esthétique mais il est situé là, au milieu d’une place, juste pour entrer ou sortir du parc.

Pour la petite histoire, il a été construit comme entrée devant le palais de Buckingham mais la reine victoria l’a fait déplacer en son emplacement actuel car elle ne le trouvait pas beau !


Que faire a Londres ?

Nous continuons notre journée de visites par Oxford Street. Bon concrètement, si vous n’avez pas de shopping à faire il n’y a pas grand intérêt à y passer : il y a plus de 300 boutiques et la rue est bondée de monde ! Niveau enseigne, il y a de tout, pour tous les prix. Nous, nous avons bien aimé puisque dans un premier temps on a pu s’abriter de la pluie et ensuite, ça nous faisait une pause parmi nos visites. En plus de ça, après avoir traversé le parc désert (ou presque) à cause de la météo, bizarrement revoir un peu de foule nous a fait du bien.


Sur notre chemin on passe par le quartier de Carnaby. Je pense qu’en soirée c’est un lieu qui a encore plus de charme, mais nous avons adoré ! Ce sont principalement que des boutiques, bars, pubs ou restaurants assez colorés et avec de jolies guirlandes lumineuses. C’est très pittoresque, et on ne s’attend pas à tomber sur des petites ruelles comme celles-ci dans ce genre de quartier. Ce fut une très jolie surprise. Malheureusement, prise dans cette ambiance, je n’ai que très peu de photos, qui ne rendent pas forcément hommage à l’endroit.


Que faire a Londres ?
Que faire a Londres ?

Nous finissons par arriver à Piccadilly Circus. Bien sur, intersection mondialement connue, on ne pouvait pas ne pas y faire un arrêt. Elle est souvent comparée à un « petit Times Square ». Il y a en effet un énorme écran publicitaire lumineux qui fonctionnent 7j/7 24h/24, mais la comparaison s’arrête là. Je ne sais pas si je serais très objective vu mon amour pour New-York mais concrètement, je n’ai pas du tout eu l’impression d’être à Times Square. Il y a certes beaucoup de monde agglutiné au même endroit, c’est certes une place très animée et il y a certes beaucoup de circulation tout autour mais je n’y ai pas retrouvé la même effervescence.

Ca reste néanmoins sympathique si vous n’attendez pas grand-chose de ce genre de lieu.


Que faire a Londres ?

On continue notre chemin jusqu’à arriver à Trafalgar Square. Mondialement connue et elle a été bien évidemment nommée ainsi à cause la bataille de Trafalgar, gagnée par les britanniques. Pour le coup je ne savais pas à quoi m’attendre et j’ai été agréablement surprise. On avait lu que c’était une place très animée, notamment par les artistes de rue. Bon, malheureusement pour nous, la pluie fait qu’il n’y a principalement que des touristes mais ça ne nous empêche pas d’apprécier le lieu. Déjà ce qui frappe c’est l’énorme colonne Nelson (amiral mort dans la bataille) qui fait 44 mètres de haut ! A ses pieds il y a 4 lions en bronze, pour la protéger.

La place contient également 2 grandes fontaines et plusieurs autres statues.


Que faire a Londres ?

Prochain arrêt et pas des moindre : Big Ben. On met un petit quart d’heure pour le rejoindre et là grosse déception ! La façade de Big Ben est en travaux, il est caché derrière des échafaudages ! Donc on ne le voit pas vraiment.


Que faire a Londres ?

On passe devant l’Abbaye de Westminster. Bon nous n’avons encore une fois pas prévu de visiter l’intérieur (environ 21€) et quand on voit la queue, nous ne regrettons pas ! D’extérieur elle est quand même impressionnante, notamment par sa taille ! Je la trouve immense, pas forcément très haute mais immense ! Apparemment et malgré le prix, la visite de l’intérieur avec son audio guide vaudrait vraiment le coup.


Que faire a Londres ?

On continue notre visite par un autre emblème de Londres : le palais de Buckingham ! En faisant notre emploi du temps, on avait peur de perdre trop de temps si on prévoyait d’assister à la relève de la garde : il faut être là tôt, réussir à la combiner avec d’autres visites… Bref, rien qui nous donnait vraiment envie de faire des efforts.

Mais on ne pouvait pas passer à côté du palais tout de même ! Première impression : je m’attendais à voir plus de touristes. Bon bien sur, il y a quand même du monde, mais franchement ça va. Ce qui m’impressionne le plus c’est qu’on à l’impression que le palais est totalement seul : si on se pose juste devant, on ne voit que lui et la verdure qui l’entoure. Tout ça au centre de Londres ! J’ai aussi beaucoup aimé les magnifiques portails sur le devant du palais.

Encore un incontournable de Londres !


Que faire a Londres ?

Bon après cette visite, on a un peu marre. On a marché quand même pas mal jusqu’ici, le tout sous la pluie. On continue notre marche jusqu’à la Westminster Cathedral, histoire de faire une photo. Avec ses briques rouges et sa taille, sa façade contraste totalement avec ce qui l’entoure !


Que faire a Londres ?

Après cette dernière petite visite nous nous posons dans un prêt à manger pour se réchauffer. En ressortant, une petite heure plus tard, Marine m’abandonne et je m’en vais seule visiter le quartier de Chelsea.

Bon ce n’est pas le plus touristique de Londres mais j’avais lu qu’il y avait quelques petites choses sympas à voir. Donc me voilà partie ! Plus j’avance et plus je me rends compte que les immeubles (ou les maisons) deviennent de plus en plus chics (notamment près de la place Sloane). Ca fait très londonien et j’adore.


Que faire a Londres ?

Une fois arrivée dans le quartier de Chelsea je me dirige directement dans Burnsall Street et Bywater Street, bien évidemment pas par hasard : il y a des petites maisons toutes mignonnes de couleur pastel. C’est franchement très mignon ! Bon bien entendu, ça ressemble fortement aux dernières rues de Notting Hill qu’on a visitées mais je n’y ai pas trouvé la même ambiance. Chelsea était beaucoup plus paisible, clame et beaucoup, beaucoup moins touristique ; je n’ai croisé personne dans ses deux rues !


Que faire a Londres ?
Que faire a Londres ?

Je poursuis mon chemin jusqu’à Oakley Street, encore une fois pour une chose en particulier : la love door. C’est une rue avec de jolis immeubles et perrons, dans un style très londonien. Et il faut atteindre le numéro 48 pour trouver cette fameuse porte amour. C’est une jolie porte rose flashy avec juste au-dessus de celle-ci, le mot LOVE inscrit en blanc. Bon en soit on est loin de quelque chose d’extraordinaire, c’est d’ailleurs plus anecdotique qu’autre chose et faire un détour juste pour voir cette porte ne vaudrait pas le coup.


Que faire a Londres ?

Je passe ensuite par le Albert Bridge. Bon, apparemment il a un petit peu plus d’allure de nuit lorsqu’il est éclairé. Néanmoins il est assez intéressant, même beau ! Il porte de jolies couleurs pastel et des petites colonnes assez fines. Il n’est pas très long et je ne croise pas grand monde ! C’est encore une jolie surprise.


Que faire a Londres ?

Chelsea a été une jolie découverte. Bien sur on est loin des visites touristiques les plus connues de Londres mais justement, je n’ai pas croisé beaucoup de touristes et j’ai pu profiter des petites boutiques et des maisons typiquement anglaises ainsi que du calme.

J’avais prévu de passer par Battersea Park mais il est tard, je suis fatiguée et surtout mes pieds n’en peuvent plus.

3 vues0 commentaire