• Carnet de vacances

Miami Beach pendant 7 jours

Dernière mise à jour : 20 mai

* Toutes les photos ont été prises avec un iPhone 6 / Voyage réalisé en Septembre 2016


Jours 11 à 16 de notre road trip |

Miami Beach était notre dernière destination de nos 3 semaines sur la Côte Est. On l'avait bien évidement choisie pour un peu de farniente sur la plage et de Pina Colada en soirée. On voulait voir un peu du paysage aussi. Bon, je vous spoile tout de suite : on a plus farniente que visiter...


Déjà nous arrivons après 3 jours dans les Keys un peu dépitées car nos plans ne se sont pas tous passés comme prévu.

En arrivant à notre auberge à Miami Beach, le moral n'est pas vraiment haut et ça va aller de mal en pis ! Pour l'heure, nous nous installons dans notre dortoir : 4 lits, nous sommes 2 et un seul lit à l’air fait. On se dit que ça devrait le faire. On s’installe vite, on met nos cadenas sur nos valises et casiers et nous partons pour l’aéroport où nous devons rendre la voiture. Le temps est long (hey, bonjour les bouchons !) et il pleut de plus en plus.

Mais nous finissons par déposer la voiture sans aucun problème et nous repartons en bus jusqu’à notre auberge. Et là gros déluge… Avec nos shorts et petites sandales, on n’a pas l’air malin à courir sous la pluie et s'enfoncer dans les flaques (gouffres ?) d'eau (pendant presque 10 minutes) depuis l'arrêt du bus… Bien sûr, on arrive complètement trempées la seule option est de prendre une bonne douche. Les salles de bain sont communes et se situent derrière les chambres ; pour y accéder nous devons passer par la porte arrière de notre chambre. Vous la voyez venir la petite anecdote là ?


Marine et moi partons en même temps et prenons chacune une salle de bain. Sauf qu’au moment où nous voulons rentrer dans notre chambre, le code qui nous a été donné à l'accueil ne fonctionne pas (chose qu’on aura signalé et qui n’aura jamais était réglé). Nous sommes coincées. Je me décide à frapper aux chambres voisines, qui sont principalement des dortoirs remplis de monde, mais personne ne répond et après plusieurs tentatives, une jeune fille nous ouvre : obligée de passer par leur dortoir pour sortir dehors, passer par la porte d'entrée de notre chambre et ouvrir à Marine par l'autre porte. Bref, une anecdote de plus à raconter, c'est pas grave (Après 3 nuits, nous finirons, pour 17$ de plus, par prendre une chambre privée ; nous n'en pourrons plus de notre colocataire bruyante et des vas et viens incessants des dizaines de personnes devant passer par notre chambre pour aller à la salle de bain).


Le lendemain quand on se lève, il pleut ! En plus, nous n’avons pas très bien dormi, bref, cette journée ne s’annonce pas encore éclatante mais bon il faut se bouger, on est quand même sur Miami Beach. Pour être honnête, ce n'est que ce jour-là que nous avons appris que la pluie était à cause d’un cyclone dans le nord de la Floride. Notre moral était tellement en berne que nous avons regardé des billets d’avion pour une destination un peu plus ensoleillée à l’intérieur des Etats-Unis mais à chaque fois ça dépassait notre budget.

Donc on se remotive et après une matinée à se demander ce que nous allons faire, on se décide pour sortir et aller visiter l’artère la plus populaire de Miami Beach : Lincoln Road.

On la rejoint à pied, ce n'est qu'à 15 minutes de l'auberge. Nous avions lu que c'était un incontournable de Miami Beach. C'est une rue piétonne très agréable, jonchée de magasins de et de restaurants. Quand nous y étions, il y avait principalement que des touristes mais ce n'était pas gênant. On a pris le temps de flâner dans les magasins (beaucoup trop climatisés).


Que faire a Miami Beach ?

Après ça, on se dirige vers le mythique Ocean Drive. D'un côté il y a des bars et restaurants et de l'autre des squares qui longent la plage. C'est bondé de touristes et les terrasses des restaurants, qui sont la principale attraction, rendent la circulation difficile. Musique à fond, rabatteur, tout est fait pour nous attirer. Nous remontons uns bonne partie de la rue. On prend même le temps de faire une petite photo devant l'horloge.


Que faire a Miami Beach ?

Le soir même, nous mangerons sur l'avenue avec un énorme cocktail faisant 3 fois ma tête. Est-ce que ça vaut le coup ? Non, bien sûr que non mais avec notre moral dans les chaussettes voir du monde, boire un peu, manger une pizza nous a fait du bien.

En plus, on finira sur la plage à profiter de la vue sur les buildings illuminés.



A notre 4e jour sur Miami Beach, nous décidons d’aller à la plage de South Beach. Il fait toujours aussi chaud mais le ciel reste couvert. Mais point positif, nous n'avons pu d'averses pendant la journée. Depuis que nous sommes arrivées, nous n’avons qu’une envie c’est de faire la crêpe sur la plage ! La plage est immense est couverte de sable blanc. Aucun problème pour trouver une place pour poser notre serviette. L’eau est à bonne température et permet de se rafraichir de la chaleur.


Et nous avons commis la plus grosse erreur de nos vacances : pour nous, ciel couvert = pas de soleil = pas de crème solaire. Soyons honnêtes, dans un coin de notre tête, on ne voulait pas mettre de crème pour biiiiieen bronzer. Au bout d’une bonne heure on commence à se dire que malgré les nuages, ça tape quand même un peu et qu’il ne faudrait pas tarder à rentrer. On se prélasse encore une bonne demi-heure avant de rejoindre l’auberge. Maintenant que nous avons notre chambre privée, on en profite pour faire une petite sieste, après une bonne douche rafraichissante. Et c’est en se réveillant que le drame est arrivé : nous sommes rouges de la tête aux pieds ! Le soleil est effectivement bien passé à travers les nuages et notre corps se résume à un énorme coup de soleil. Qui fait bien mal. Bon, nous ne pouvons rien faire d’autres que de se tartiner de Biafine et attendre que ça passe.

En fin d’après-midi nous décidons de rejoindre Lincoln Road pour une séance shopping. Deuxième erreur de la journée : le monde, la chaleur étouffante, le chaud-froid entre les magasins et notre petite insolation (ni crèmes, ni chapeaux) fait que nous sommes à deux doigts du malaise.

Nous reviendrons sur la plage deux jours plus tard, en fin d'après-midi avec cette fois, une bonne dose de crème.


Que faire a Miami Beach ?

Bon, on ne va pas se mentir, nous n'avons pas fait grand-chose à Mimi Beach. C'était nos derniers jours, on était plus dans un mood farniente et notre insolation n'a vraiment pas aidé. A part un peu de plages et nous balader dans les rues aux alentours de notre auberge (toutes très mignonnes mais sans forcément beaucoup de charme), nous ne ferons rien d'autre.

Mais durant nos longues balades nous aurons l'occasion d'assister à un magnifique coucher de soleil avec une vue sur la ville de Miami en face. Mon Dieu, un des plus beaux que je n'ai jamais vu, malheureusement les photos ne lui rendent pas hommage. Le ciel était rose et le voir s'embraser petit à petit avant de finalement s'éteindre c'était un spectacle époustouflant.


Que faire a Miami Beach ?

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout