• Carnet de vacances

Milan : visite du Duomo, symbole de la ville

Dernière mise à jour : 22 nov. 2021

* Toutes les photos ont été prises avec un iPhone 7 / Voyage réalisé en Juillet 2017


Jour 1 de notre week-end |

Le Duomo ! Symbole de Milan, comment ne pas faire la visite ? C'est la première chose que nous avons visité durant notre week-end. Mais avant toute chose, pour vraiment profiter de cet endroit magnifique, il faut être en conditions et là, nous avions faim ! Même si nous n’avons pas vraiment organisé nos visites du week-end, on avait un peu prospecté avant notre départ pour la seule mission italienne que nous nous étions fixée : manger de la mozzarella (oui, pas trop compliqué en Italie…). Le bar à Mozzarella le plus réputé, en tout cas celui que nous avons trouvé facilement sur internet avec de très bonnes notes, s'appelle Obicà. Il est situé juste à côté du Duomo, il faut passer par un énorme centre commercial (une sorte de Galerie Lafayette) et aller jusqu’au dernier étage pour pouvoir y accéder.


Mais c’est ce qui fait aussi son charme : de sa terrasse, nous avons une vue sur le toit du Duomo. Bon pas trop dégagée, puisqu'il n'y a pas vraiment de recul, mais justement, ça vous permet de profiter des détails. En plus, vu l’heure tardive, il n’y a pas grand monde et c’est très agréable.

Pour le restaurant, le concept est assez simple : vous avez un bar avec plusieurs sortes de mozzarella qui baignent dans leur jus. Comme un peu des aquariums (🤷‍♀️). Ils vous proposent ensuite plusieurs plats (pâtes, salades, pizzas…) avec n’importe quelle mozzarella. Notre choix se portera sur une salade, très bonne, très fraiche et légère !


Duomo
Duomo
Duomo

Il est finalement temps d'aller apprécier cet édifice de face, place du Duomo. Et c'est spectaculaire ! La cathédrale est impressionnante, déjà grâce à sa taille : elle fait 68mètres de largeur et 56.5mètres de hauteur (deuxième plus grande cathédrale gothique du monde) et bien sûr par son architecture. Il y a des statues tout autour de la cathédrale et exactement 136 flèches sur son toit ! De plus, quand nous y étions, il y avait un ciel d’un bleu magnifique et sans nuage, ce qui renforçait le charme de cette cathédrale !

Nous sommes restées pas mal de temps sur la place du Duomo, profitant de la vue, du soleil et de l’ambiance : ce sont principalement que des touristes mais il y a beaucoup de monde et de mouvement ; la place est tellement grande que ce n’est pas gênant. Elle est également envahie de pigeons, que vous pouvez nourrir contre quelques euros donnés à « des vendeurs de cacahuètes » qui rodent sur la place.


Duomo

Nous visiterons l’intérieur, lors de notre dernier jour à Milan. La visite est gratuite, il faut juste être habillé en conséquence (pas de short, ni de décolleté plongeant) pour pouvoir y entrer. D’extérieur la cathédrale est très impressionnante, donc nous nous attendons à la même chose de l’intérieur : et bien ce fut le cas ! Première impression : c’est vraiment immense ! Et sombre. Il faut un petit moment avant de s’habituer à la luminosité (ou à la non-luminosité). Le sol est tout en marbre et il y a un nombre impressionnant de colonnes (52 au total). Le Lonely Planet précise que les vitraux sont considérés comme les plus grands de la chrétienté. En tout cas ils sont immenses et impressionnants.

Le fait que la visite soit gratuite ne donne aucune excuse pour ne pas visiter l’intérieur de cette cathédrale (néanmoins il faudra payer si vous souhaitez visiter le baptistère et le trésor). Le Lonely Planet précisait qu’il fallait prendre un billet spécial photos pour pouvoir en prendre (2€) mais je n’ai pas eu besoin et j’ai pu en prendre quelques-unes (sans trop en abuser) avec mon téléphone (qui sont d’une très mauvaise qualité…).


Bon vu que la visite de l’intérieur est gratuite, nous avons craqué et voulions voir la vue depuis le toit. Puisque nous sommes jeunes et sportives, ou pour être totalement honnête, puisque nous ne voulions pas faire la queue pour l’ascenseur, nous avons pris un billet avec accès par l’escalier à 8€ (13€ par l’ascenseur). Les escaliers font peur comme ça mais c’est assez facile d’accès, il y a 165 marches. Et la terrasse vaut vraiment le coup ! Déjà, elle offre une vue plongeante sur la place du Duomo, et la ville en général. Mais également sur toutes les petites flèches et les statues de l’extérieur de la cathédrale qu’on voit quand on l’admire d’en bas. Quand nous nous sommes décidées pour Milan, nous avions lu et entendu beaucoup de commentaires qui nous disait que c’était la ville la moins italienne de l’Italie et que ça ne valait pas forcément le coup. Franchement, le Duomo à lui seul peut justifier le déplacement ! L’intérieur, l’extérieur et le toit sont vraiment époustouflants.


Autour du Duomo il y a plusieurs musées (nous n’en ferons aucun durant notre week-end) ; notamment, le Palazzo Reale, qui est en fait un palais accueillant différentes expositions de divers artistes (le tarif est variable).

Et juste à côté du palais, il y a le musée du Duomo qui retrace les 600 ans de la construction de la cathédrale. Celui-ci est fortement conseillé en complément de la visite du Duomo (nous voulions donc faire la visite de la cathédrale avant de pouvoir y aller) (6€ l’entrée), malheureusement nous n’en auront pas l’occasion.

Située juste à côté, la Galleria Vittorio Emanuele II vaut bien son petit coup d’œil aussi. C’est une galerie commerçante, de style néoclassique où l’on trouve principalement des boutiques de luxe et quelques cafés. C’est impossible d’aller à Milan et de ne pas passer par cette galerie qui est impressionnante ! Elle est en verre, ce qui fait que le soleil rentre facilement et ce qui la rend très lumineuse. Elle est également très haute, ce qui la rend d’autant plus incroyable. Mais malheureusement, elle est aussi très touristique, donc blindée de monde…

Petite anecdote sympathique : il faut piétiner du talon les attributs d’un taureau en mosaïque situé sur le sol (vous le trouverez rapidement, il y a un petit rassemblement de touristes autour). Il paraît que ça porte chance. Oui évidemment, nous l’avons fait !


Galleria Vittorio Emanuele II
Galleria Vittorio Emanuele II
Galleria Vittorio Emanuele II
Galleria Vittorio Emanuele II
Galleria Vittorio Emanuele II
Galleria Vittorio Emanuele II

Et bien sûr, il faut se donner l’occasion de voir tout ça de nuit !

Nous le ferons, après avoir fait une des choses qui nous a été le plus conseillé à Milan : boire un Spritz. Bon, en bonnes petites parisiennes fêtardes que nous sommes, c’était également le cocktail à la mode pendant tout l’été à Paris, mais on s’est dit que si on était capable de dépenser des dizaines d’euros à domicile, on peut bien en boire dans son pays d’origine ! En suivant notre Lonely Planet, on s’est rendues au Terrazza Aperol, bar spécialisé dans le Spritz (comme son nom l’indique !) situé presque juste au-dessus de la Galerie Emanuele II. Il a une jolie terrasse avec une belle vue sur le Duomo. Quand nous arrivons, presqu’à 22h, il nous a fallût faire la queue pendant un petit quart d’heure avant de pouvoir s’installer, en terrasse bien entendu. L’intérieur est très kitch et plein de petites touches oranges (pour rappeler le spritz), très années 70, c’est cool. Nous prenons notre Spritz (10€) et profitons de l’ambiance. La terrasse était remplie mais ce n’était pas trop bruyant, nous étions en hauteur avec une petite brise très agréable. La vue sur le Duomo, sans être époustouflante et sans valoir vraiment le détour encore une fois, était quand même sympathique à regarder. Seulement, nous n’aurons le temps de ne prendre qu’un seul cocktail puisque le bar ferme à 23h.


Duomo
Duomo
Duomo

Et c’est en redescendant que nous profiterons de la nuit et des lumières pour faire un petit tour à la Galleria Emanuelle II, beaucoup moins fréquentée que dans la journée mais un peu moins impressionnante sans le soleil qui la transperce.

En revanche, la cathédrale du Duomo de nuit est très belle avec sa façade et son toit totalement éclairés.


Duomo
Duomo
Duomo

Si vous avez l’occasion, et si le cœur vous en dit bien entendu, depuis la place du Duomo vous pouvez rejoindre la bourse de Milan, située à moins de 10 minutes à pieds. Depuis 2010, trône une statue de 11 mètres de haut représentant une main avec les doigts coupés sauf le majeur, se levant bien haut en doigt d’honneur devant la bourse. Elle est intitulée L.O.V.E est a été créée par le sculpteur Maurizio Cattelan. Bien sûr, cette statue provoque des polémiques, mais nous sans rentrer dans les détails, on a trouvé ça quand même assez couillu et la photo souvenir devait être faîte ! D’autant plus que nous avons également profité du calme, puisque la place de la bourse était totalement vide.


Duomo

5 vues0 commentaire