• Carnet de vacances

New-York : que voir à Central Park?

Dernière mise à jour : 21 mai

*Toutes les photos ont été prises avec un iPhone 7 / Voyage réalisé en Mars 2018

Que voir a New-York ?

Jour 4 de notre week-end |

J’y avais fait un tour rapide lors de ma première visite de New-York mais ce n’était pas assez ! Alors en quittant Roosevelt Island, je me dépêche de rejoindre Marjorie.

Sur le chemin, j'en profite pour m'arrêter quelques secondes à Columbus Circle. On en entend souvent parler mais j’avoue encore me demander pourquoi. Certes il y a la statue de Christophe Colomb en plein milieu (qui apparaît toute petite sur ma photo), l’énorme hôtel de Trump et son énorme globe terrestre à ses pieds. Bon en tout cas moi c’est seulement ce que j’ai retenu de cet endroit et je n’ai pas trouvé grand intérêt à cette place.


Que voir a New-York ?
Que voir a New-York ?

Je rejoins Marjorie à l’entrée de la 72e street de Central Park. De là, nous commençons un petit itinéraire qu’on avait préparé la veille, avec les choses que nous avions le plus envie de voir.

Premier arrêt : Strawberry Fields. C’est un monument dédié à John Lennon (dont le nom reprend une des chansons des Beatles), qui est en fait très simple : une mosaïque à même le sol avec au centre le mot « imagine » faisant référence à une autre chanson du chanteur. Le mémorial est situé juste en face du Dakota Building, devant lequel John Lennon fut assassiné. Lors de notre visite le mémorial ne comportait rien mais j’ai vu quelques photos avec des fleurs où des bougies déposées dessus.


Que voir a New-York ?

En continuant notre promenade, nous tombons sur un point d’information et nous en profitons pour prendre une carte du parc (très utile !). Bon comme on connaît notre sens de l’orientation, nous décidons d’emprunter les grandes routes, de peur de nous perdre dans les petits chemins.

Nous arrivons à la Bethesda Terrace. Nous prenons une photo de la fontaine (qui ne fonctionne pas) du haut de la terrasse avant de redescendre pour prendre le passage situé juste en dessous, dans une arcade. Nous avons la chance de tomber sur un chanteur qui profite de l’écho que lui procure le lieu et nous restons un moment à l’écouter. L’arcade est très jolie, son plafond est constitué de 16 000 carreaux encaustiques à motifs élaborés à la main. C’est le seul endroit au monde où ce genre de carreaux est utilisé pour un plafond. Il a été restauré en 2007.

L’arcade comporte également quelques niches sur les murs, recouvertes de peinture en trompe l’œil.

C’est vraiment un très bel endroit.

Petite anecdote sympathique : la sculpture de la fontaine a été créée par Emma Stebbins, première femme à avoir réalisé un projet artistique pour la ville de New-York.


Que voir a New-York ?
Que voir a New-York ?

En empruntant le passage qu’offre l’arcade nous tombons sur The Mall : c’est une immense allée bordée d’arbres et de bancs. Nous n’irons pas jusqu’au bout de l’allée et retournerons sur nos pas au milieu du chemin (pour être honnête, sans les arbres fleuris, ca perdait un tout petit peu de son charme).


Que voir a New-York ?

On rejoint ensuite la statue en bronze d’Alice aux Pays des Merveilles. J’avoue être assez étonnée de la voir en plein milieu de Central Park et la seule explication que j’ai trouvé c’est qu’elle a été construite pour faire jouer les enfants, car ils sont les seuls à pouvoir monter dessus. La sculpture a été dessinée à partir des illustrations originales de John Tenniel qui ont été utilisées dans la première édition publiée du livre. Le petit détour est rigolo.


Que voir a New-York ?

Nous rejoignons ensuite le Belvedere Castle. J’avais assez hâte de voir à quoi il ressemblait et d’extérieur je n’ai pas été déçue : c’est un peu comme les châteaux de princesses que l’on s’imagine quand on est enfant et le fait qu’on ait l’impression qu’il soit sorti de nulle part rajoute à son charme. Mais ce qui en fait sa principale attraction c’est que l’on peut bénéficier d’un joli point de vue sur Central Park depuis ses tours. Mais c’est encore une fois malheureux pour nous, le château était fermé lors de notre passage. Je dois dire que ça a été une des grandes déceptions de mon week-end.


Que voir a New-York ?
Que voir a New-York ?

Juste au pied du château il y a le Shakespeare Garden (et oui, nous avons eu du mal à le trouver…). Ce fut une agréable surprise, comme si c’était un petit coin perdu de Central Park où nous n’avons croisé aucun touriste. Il suffit juste de suivre les sentiers pour s’y perdre et c’est très agréable. La légende veut qu’il y ait même un murier blanc qui aurait poussé à partir d’une greffe d’un arbre planté par Shakespeare lui-même en 1602.


Que voir a New-York ?
Que voir a New-York ?

Nous arrivons déjà à notre dernier point d’intérêt de Central Park : Le Reservoir de Jackie Kennedy. C’est le plus grand plan d’eau du parc et une fois arrivées devant on s’en rend bien compte : c’est immense (le bassin mesure quand même 2.54km). Lorsqu’il a été construit en 1862 c’était pour fournir de l’eau à tout Manhattan ; aujourd’hui il en distribue à d’autres emplacements de Central Park (the Pool, the Loch…).

Même si nous n’en ferons pas le tour complet (nos petits pieds ne tiennent plus après ces 4 jours à New-York), c’était quand même assez impressionnant : on se rend bien compte de la grandeur du bassin et avec les buildings en arrière plan, c’est comme si nous étions parties de Manhattan alors que nous sommes en plein milieu.


Que voir a New-York ?
Que voir a New-York ?

C’est là que se finit notre visite de Central Park et notre visite de New-York. Nous avions gardé Central Park en dernier pour pouvoir profiter du calme du parc. Malheureusement pour nous et à cause de la saison, nous n’avons pas pu faire toutes les visites que l’on aurait souhaitées à cause des fermetures et nous n’avons pas pu profiter d’un Central Park très fleuri et très vert. Néanmoins, je suis très contente de l’avoir fait, la dernière fois nous n’étions passé qu’en coup de vent et je suis agréablement surprise de tout ce que ce parc à a offrir : on peut changer d’ambiance d’un coin à un autre et c’est assez hallucinant (pas tant que ça quand on connaît sa superficie me direz-vous, mais quand même !). Il offre une vraie coupure par rapport à la ville de Manhattan, son énergie et sa vitesse.

4 vues0 commentaire