• Carnet de vacances

New-York : Wall Street, Greenwich village et Chelsea

Dernière mise à jour : 21 mai

* Toutes les photos ont été prises avec un iPhone 7 / Voyage réalisé en Mars 2018

Que voir a New-York ?

Jour 3 de notre week-end |

Après ma visite de Chinatown, je rejoins le City Hall de New York, situé juste à côté. C’est la plus vieille mairie des Etats-Unis à encore abriter des organismes municipaux. Il est difficile de pouvoir visiter l’intérieur (mais pas impossible). Bon moi, bien entendu, je ne me suis absolument pas renseignée avant, mais puisque c’était sur mon chemin, je voulais faire un arrêt. Ne me demandez pas pourquoi, je n’ai pris qu’une seule photo et pas bien cadrée, mais j’ai trouvé l’atmosphère pas trop new-yorkaise. Certes, nous sommes entourés de buildings, mais il n’y a pas vraiment de touristes et les bâtiments me font plus penser à Washington.


Que faire a New-York ?

Du City Hall, je rejoins ensuite la Trinity Church. Alors je ne sais pas si c’est le ciel gris en fond ou le fait qu’elle soit entourée de son cimetière mais je l’ai trouvée assez lugubre. Mais c’est quand même assez hallucinant de voir cette petite église au milieu des immenses buildings, elle détonne en quelques sortes mais pas d’un point de vue négatif. Comme si c’était un espace sain et sauf, et qui ne sera jamais touché par la grandeur des buildings.

L’entrée aux touristes était autorisée lorsque j’y étais mais j’ai passé mon chemin.


Que faire a New-York ?

Je me dirige ensuite vers les mémoriaux du 11 septembre. Je ne ferai pas le musée, je l’avais déjà fait la fois précédente, mais je voulais tout de même passer par les bassins, qui sont situés au même emplacement que les tours jumelles. Il n’y avait pas grand monde, mais avec la visite (partielle) de l’église juste avant et toujours ce ciel gris, je n’aime pas trop l’atmosphère qui y règne. Je ne m’attarde pas, juste le temps de faire le tour des deux bassins.


Que faire a New-York ?

Je me rends ensuite devant la Bourse de New York, qui est envahie par les groupes de touristes. Encore une fois, je ne m’y attarderai pas, je n’arriverai même pas à faire une bonne photo puisque je n’aurai pas la patience d’attendre qu’une place bien située se libère. Mais difficile de ne pas inclure la Bourse de New-York dans une visite de Wall Street : c’est un des plus vieux bâtiments de la ville et ça reste tout de même un emblème. Le bâtiment m’a un peu rappelé les différents mémoriaux à Washington. Lors de ma visite, il n’y avait pas l’énorme drapeau sur la façade.


Que faire a New-York ?

Juste au bout de la rue, il y a, le mémorial national. Il a été le premier hôtel de ville de New-York et le premier capitole des Etats-Unis ; aujourd’hui c’est devenu un musée. C’est un bâtiment avec beaucoup d’histoire et juste devant, il y a une statue de George Washington qui est assez symbolique puisque c’est ici que le premier président des Etats-Unis prononça son discours d’investiture, en 1789. C’est encore une fois un joli emblème de New-York.


Que faire a New-York ?

Puisque c’est sur mon chemin, je vais jusqu’au charging bull. Je pense y être restée à peine 15 secondes. Ma patience est complètement ridicule face à une vingtaine de touristes à la tête du taureau et une dizaine à son derrière.

Petite anecdote sympathique à savoir : la sculpture n’appartient pas à la ville de New-York mais à l’artiste qui l’a réalisée, Arturo Di Modica. Il l’avait déposé sans autorisation sous un arbre de Noël, le 15 décembre 1989, pour symboliser la force et la puissance du peuple, après le Krach boursier de 1987.


Que faire a New-York ?

C’est là où je finis ma visite de Wall Street. Ce n’est pas le quartier que j’ai préféré, mais il mérite tout de même son petit détour, rien que pour la symbolique.


Je rejoins ensuite Greenwich Village, en vous passant les quelques arrêts sans intérêts que j’ai fait sur le chemin. Par contre, celui-ci vaut le coup : Washington Mews. C’est une petite rue pavée, avec des maisons, ce qui, en plein centre de Manhattan, est pour le moins étonnant ! C’est en fait des anciennes écuries qui dans les années 1950 ont été transformées en logement et bureaux pour l’université de New York. Première jolie découverte de Greenwich !


Que faire a New-York ?
Que faire a New-York ?

Après cette petite pause, je me dirige vers Washington Square Park. Bon malgré le fait que le parc n’était pas très vert (oui, nous sommes toujours en mars), il était tout de même plein de charme.

A l’entrée nord il y a un arc de triomphe en marbre édifié en 1892 ; il y a des bancs un peu près partout ; des écritures à la craie sur le sol ; des bâtiments magnifiques tout autour du parc (appartenant à l’université de New-York) ; et toutes sortes de fréquentations : des familles, des couples, des personnes seules, des promeneurs de chiens, des étudiants…

Et surtout il y a des musiciens. Lors de ma venue, il y a avait un chanteur qui s’accompagnait de sa guitare, posté au milieu de la fontaine. Et avant de sortir du parc, il y avait un pianiste, qui avait amassé une petite foule autour de lui. Personne ne parlait, on l’écoutait tout simplement jouer.

C’était une pause agréable dans ma promenade.


Que faire a New-York ?
Que faire a New-York ?
Que faire a New-York ?

Après, sans visites particulières, je me ballade entre Waverly Place et Grove Street. Et là, c’était comme je me l’étais imaginé : un village dans la ville ! Les immeubles ne sont pas très hauts, avec une couleur rouge brique, des escaliers devant chaque porte d’entrée et les très célèbres échelles de secours… J’ai eu l’impression qu’il n’y avait pas beaucoup de touristes mais plus des habitants ou des habitués et qu’en cette fin d’après-midi, ils fréquentaient beaucoup les restaurants ou les boutiques du quartier. J’ai adoré ! Comparé à ce que j’ai pu voir des autres quartiers de New-York, celui-ci est à taille humaine et je ne sais pas si c’est cette sensation qui amène ça, mais c’est aussi plus calme.


Que faire a New-York ?
Que faire a New-York ?

Connaissant par cœur absolument tous les épisodes de Friends, je ne pouvais pas passer à côté du fameux immeuble que l’on voit très souvent dans les épisodes. Il est d’ailleurs même répertorié sur Google Maps, donc je le trouve facilement.

La rue qui suit l’immeuble est bordée de petites maisons toutes mignonnes et c’est encore une fois très agréable à regarder et à s’y promener. J’ai la sensation de faire une pause avec New-York et sa frénésie.


Que faire a New-York ?

Je rejoins le quartier de Chelsea avec une seule idée en tête : visiter le Chelsea Market. Jaret et ses colocataires m’en avait parlé, je l’avais noté sur ma liste de chose à faire et pour être honnête, en me renseignant sur ce quartier, c’est une des seules choses qui m’intéressait.

Le marché a été créé en 2005 ; il est couvert avec différents commerces (une quarantaine), même si la plupart des boutiques vendent principalement de la nourriture. Je ne me suis pas laissé tenter par quoique ce soit (les prix étaient un peu élevés) mais j’ai trouvé ça très cool. Et même si en soit il n’y a pas un grand intérêt touristique, l’endroit est assez atypique avec ses murs en pierre et sa décoration.

Il était très fréquenté lors de ma venue mais j’ai quand même apprécié la visite. Encore une fois, ça change des buildings !


Que faire a New-York ?
Que faire a New-York ?

Quand je ressors il fait nuit ! J’ai bientôt fini mon programme ; prochain arrêt, le Limelight Shops. Je savais d’avance que je n’allais pas faire de shopping mais j’y allais juste parce que les américains ont osé : c’est un centre commerciale qui a été créé dans une église ! Mais malheureusement quand j’y arrive, le centre est fermé ! Je ne verrais l’église que de l’extérieur. Un peu déçue, j’aurai aimé voir comment l’intérieur avait été aménagé.


Je marche 2 minutes de plus avant d’arriver devant le Flatiron Building. Nous l’avions aperçu de loin la veille lorsque nous avions été au rooftop mais nous nous n’étions pas approchées. Bon, je voulais le voir en plein jour, là je le vois à la tombée de la nuit. Mais ça n’enlève rien à son charme qu’il ne doit qu’à sa forme : comme un fer à repasser. Il est vraiment impressionnant juste par son architecture originale. On ne peut pas visiter l’intérieur, dommage car j’aurai voulu voir à quoi ça ressemble.

Dès que l’on est dos au Flatiron building, on aperçoit l’empire state building.


Que faire a New-York ?
Que faire a New-York ?

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout