• Carnet de vacances

Notre visite dans les villages des Cinque Terres

Dernière mise à jour : 15 avr.

* Toutes les photos ont été prises avec un iPhone 13 / Week-end réalisé en Mars 2022

Que faire à Monterosso al Mare ?

Le but étant de visiter les cinq villages en une journée, tout en profitant au maximum de ce que nous pouvions y trouver, nous avons décidé de commencer la journée assez tôt pour arriver dans le premier village autour de 9h. Nous avons décidé de commencer par le village le plus éloigné pour avoir le plus long trajet à faire en premier. Je ne sais pas si c’est vraiment la meilleure stratégie, les deux derniers villages étant très réputés, nous y avons trouvé beaucoup de monde en fin de journée par rapport aux 3 premiers…



Que faire à Monterosso al Mare ?

Petit tips, c’est dans ce village où nous avons acheté la plupart de nos souvenirs car nous les trouvions pas chers. Et en regardant dans les villages suivants, il s’avère que c’était vrai !


En sortant de la gare, vous tomberez directement sur la promenade longeant la plage, c’est d’ailleurs le seul village où vous trouverez une plage de sable où vous pouvez vous prélasser.


Que faire à Monterosso al Mare ?
Que faire à Monterosso al Mare ?

Direction l’Ouest, on trouve des villas modernes, mais qui ont tout de même un certain charme, et, à la fin de la plage, la statue del Gigante, représentant Neptune. Gigante parce qu’elle fait 14 mètres de haut et (surtout) elle a été construite avec 170 tonnes de béton, en 1910. Elle a été pas mal endommagée au cours du temps et aujourd’hui, Neptune ne possède plus de bras et qu’une seule jambe.


Que faire à Monterosso al Mare ?

L’autre côté de la promenade est un peu plus intéressant car c’est ici que vous trouverez le village ! Il fut une époque où Monterosso al Mare possédait 13 tours, aujourd’hui il n’en reste plus que 3 et la première se trouve à la fin de la promenade et ouvre en quelque sorte, le chemin vers le village plus ancien.


Que faire à Monterosso al Mare ?

Dans le village, il n’y a à proprement parlé, pas vraiment de grosses découvertes à faire, il suffit de se laisser porter par le charme des petites ruelles colorées. Néanmoins ne loupait pas l’Église Saint Jean-Baptiste et ses arches rayés noir et blanc.


Que faire à Monterosso al Mare ?
Que faire à Monterosso al Mare ?
Que faire à Monterosso al Mare ?


Que faire à Vernazza ?

Vernazza est un de mes coups de cœur des Cinque Terres. Nous y sommes arrivées en fin de matinée et c’était pile poil avant la grosse invasion des touristes je pense, car il commençait à y avoir du monde.

En sortant de la gare, la via Roma vous ouvre les portes de toutes ses boutiques et ses restos les plus fréquentés. Néanmoins, ses couleurs vous aident à faire abstraction de la foule.


Que faire à Vernazza ?

Elle finit sa route au port, qui est le point central de ce village et qui est tout mignon parce que pas vraiment très grand. Avec le soleil qui commençait à taper, un certain calme et une belle vue sur les hauteurs du village, c’était le point parfait pour faire une pause et profiter d’une petite douceur italienne (pour nous ça a été des cannoli). Il y a également une (mini) plage mais prise d’assaut par les enfants quand nous y étions.


Que faire à Vernazza ?

Sur la place du port (toujours aussi colorée), vous trouverez l’Église Sainte Margaret avec son intérieur en pierre très charmant.


Que faire à Vernazza ?
Que faire à Vernazza ?

Enfin, pour avoir la plus belle vue du village, il faut aller à l’entrée du sentier de randonnée rejoignant Monterosso al Mare depuis Vernazza. Vous aurez alors une vue plongeante sur le port, le village et le château (qu’il est possible de visiter pour 1,50€).


Que faire à Vernazza ?


Que faire à Corniglia ?

C’est le village qui m’a le moins enthousiasmée, je pense comme la plupart des avis. Il est situé dans les montagnes, il n’a donc pas d’accès direct à la mer et pour y accéder il faut monter 300 marches ou prendre une navette pour 3€. Nous avons tenté de la prendre mais il y avait beaucoup de monde et elle ne partait pas tout de suite. Donc, nous les avons grimpées ces 300 marches. En soit, ça se fait assez facilement, avec quelques pauses par ci par là, mais en plein été, j’imagine qu’avec une chaleur étouffante ça doit être moins évident…

Petite récompense : la vue sur l’eau.


Que faire à Corniglia ?

Bon je vous avoue que nous ne savions pas vraiment quoi visiter, nous avions bien une liste des choses à faire mais dans le dédalle des petites rues, nous étions un peu perdues. Néanmoins, l’Église Saint Pierre et son plafond sont à ne pas louper.


Que faire à Corniglia ?

La via Fieschi est aussi sympa, même si un peu trop étroite pour une foule de touriste mais vous pourrez tomber sur des magasins à la devanture un peu atypique.


Que faire à Corniglia ?

À la fin de la rue, il y a une terrasse panoramique qui donne un joli point de vue sur l’eau mais pas sur le village.


Que faire à Corniglia ?


Que faire à Manarola ?

Ce fut mon deuxième coup de cœur ! Malheureusement, quand nous sommes arrivées vers 14h, il y avait déjà pas mal de monde, ce qui nous a empêché de vraiment en profiter, même si nous avons su l’apprécier. Je n’ose même pas imaginer, en haute saison…


L’arrivée en sortant de la gare est un peu plus déroutante que les autres, puisqu’il faut arpenter un long tunnel, avec pas mal de monde avant d’arriver dans la rue principale Antonio Discovolo.


Que faire à Manarola ?

Il faut grimper ensuite jusqu’à la piazza Nessun Dorma Cantina pour pouvoir profiter de l’Église di San Lorenza, du clocher et de l’oratoire (fermé lors de notre passage). Vous pourrez également admirer une petite vue sympatoche sur le village et sur la mer, même si ce n’est pas la plus remarquable.


Que faire à Manarola ?

Pour profiter au maximum de ce village, nous décidons de passer par les petites ruelles en hauteur et ce fut une bonne idée car nous n’avons croisé que très très peu de touriste et nous avons pu profiter d’un joli point de vue sur les jardins.


Que faire à Manarola ?

Nous redescendons ensuite pour profiter du port et du meilleur point de vue sur le village. On a dû s’armer de patience, parce que l’endroit était très fréquenté, ce qui contraste avec les hauteurs du village. Néanmoins, la vue y est vraiment magnifique, plongeante sur les maisons colorées bordées par l’eau.


Que faire à Manarola ?

Nous voulions aller boire un verre au Nessun Dorma, un restaurant qui est situé juste à côté de la vue panoramique, mais il y avait déjà une dizaine de personne qui faisait la queue pour attendre d’avoir une place, donc la décision a été vite prise d’aller voir le dernier village directement.



Que faire à Riomaggiore ?

Malheureusement, c’est ici que nous avons le plus souffert des touristes, même si encore une fois, dans les hauteurs il n’y avait pas grand monde.


On commence notre visite par monter les marches de la via Cristoforo Colombo pour rejoindre l’Église San Giovanni Battista. Nous profitons ensuite de la vue que nous offre les hauteurs sur la mer et nous nous arrêtons une vingtaine de minutes pour enfin nous poser et prendre un verre.

Que faire à Riomaggiore ?

Nous continuons ensuite notre visite en nous perdant dans les ruelles des hauteurs pour rejoindre le port.


Que faire à Riomaggiore ?

C’est au port que nous trouverons les plus de monde. Et c’est bien sûr à cause (ou grâce ?) à la vue que nous pouvons y trouver. C’est le village où les couleurs des maisons sont les plus flash et avec les bateaux des pêcheurs ça lui donne un charme fou !


Que faire à Riomaggiore ?

Nous poussons ensuite jusqu’à la « plage », qui est en fait une promenade le long de la mer qui donne, certes un joli point de vue sur l’eau, mais qui ne permet pas d’étendre sa serviette. Même si beaucoup de personnes se posent sur les pierres.


Que faire à Riomaggiore ?

3 vues0 commentaire