• Carnet de vacances

Mexique : Quels cenotes visiter ?

Dernière mise à jour : 21 mai

*Toutes les photos ont été prises avec un iPhone 11 / Voyage réalisé en Novembre 2019

(Les photos sont d'assez mauvaise qualité, les cenotes étant des endroits très sombres)

Les Cenotes du Mexique

Jours 3 et 4 de notre road trip |

Alors, de base c'était surtout le délire de Julie puisque moi je ne suis pas très fan de l’eau. Mais il s'est avéré que j'y ai passé beaucoup plus de temps que prévu et que j’ai vraiment adoré !


Les cenotes ont été créés il y a des milliers d'années par un astéroïde qui percuta la terre, la légende veut que ça soit le même astéroïde qui ait mît fin aux dinosaures. Le niveau de la mer étant très proche de celui de la terre dans cette région, avec l'effondrement des roches calcaires, ça a créé des sortes de puits. Au fil des ans, la pluie a dissous le calcaire et laissé place à des eaux douces totalement transparentes. Ce qui rend ces lieux si spéciaux.


La région du Yucatan en compterait des milliers, bien évidemment tous ne sont pas accessibles. Nous en avons testé plusieurs lors de notre passage, dont un où nous avons vécu une expérience magique.


Cenote Ik Kil

Le premier que nous avons fait. Enfin "fait" est un bien grand mot ! Situé à même pas 10 minutes en voiture du Chichen Itzá, l'entrée coûte presque 4€.

Nous l'avons fait juste après notre visite du site, et nous avions faim, l'idée était donc de manger sur place pour ensuite aller dans le cenote. Mais sur place il existe deux restaurants : un qui était bondé et qui ne nous donnait pas envie et l'autre totalement vide qui ne nous donnait pas confiance. Donc on décide d'aller voir le cenote d'abord pour aviser ensuite.

Mais le cenote est en fait une piscine municipale ! Quelle déception ! Du fait de son emplacement très proche du Chichen Itzá, les cars de touristes affluent et ça dénature totalement l'endroit.

Vu d'en haut et en photo, c'est magnifique, un peu sauvage avec les lianes qui on a l'impression descendent directement du ciel vers le cenote. Mais ça s’arrête là, puisqu’autour il y a le bruit, les gilets de sauvetage, les maîtres-nageurs et les plongeoirs ! C'était très très loin de ce que nous attendions et je vous le déconseille fortement.


Les Cenotes au Mexique

Cenotes Xkeken et Samulá

Deux cenotes situés l'un à côté de l'autre. Pour les deux, le prix d'entrée est de 120 pesos (presque 6€). L'entrée nous fait encore une fois un peu peur, on nous propose un guide (que nous refusons) et de faire une photo avec des perroquets (que je refuse catégoriquement).


Au final, nous commençons par le cenote Xkeken et enfin, nous trouvons la magie que nous attendions. Il y a quelques spots lumineux mais la seule source de lumière naturelle vient d'un petit trou dans le plafond. Il est impressionnant par sa grandeur et ses roches qui l'entourent tout autour. Et chanceuses que nous sommes nous avons pu profiter d'une petite dizaine de minutes complètement seules dans cet endroit magnifique. Des cordes ont été ajoutées pour plus facilement se guider. Tout le cenote n'était pas accessible, mais c'était vraiment magique.


Les Cenotes au Mexique
Les Cenotes au Mexique

Le cenote Samula nous a un peu plus déçues. Notamment parce qu'elle nous a fait penser au cenote Ik Kil puisque pas mal aménagé pour les touristes. L'endroit est beau, mais il y avait une quinzaine de personne donc nous sommes reparties assez vite, sans même tester l'eau.


Les Cenotes au Mexique

Zaci

C'est le cenote le plus facilement accessible puisqu'il se situe dans la ville de Valladolid et à seulement 60 pesos (environ 3€). Même s’il y avait quand même pas mal de monde, nous y avons passé toute notre fin de journée.

Ce n’est clairement pas le plus impressionnant que nous ayons pu voir, mais on peut y trouver un certain charme : il est à moitié ouvert sur le ciel, plusieurs cordes ont été également ajoutées pour faciliter le déplacement dans l'eau.

Vous avez tout de même le bruit de la ville et des gens qui vous entourent (pas mal de locaux quand nous y étions), mais j'ai beaucoup aimé y barboter ! Elle est très profonde, il est impossible d'en voir le fond et en même temps vous pouvez voir vos pieds d'une clarté sans nom. Ce n'est pas celui que je recommande le plus, mais de par son accessibilité il est intéressant.


Les Cenotes au Mexique

Cenote Suytun

Mon deuxième coup de cœur de notre tour rapide des cenotes. Levées aux aurores (ou presque) pour faire l'ouverture, à 9h. La raison principale : faire LA photo Instagram que l’on voyait partout !

L'entrée vous en coutera 120 pesos (5€), mais ça vaut largement le coup. Enfin je ne sais pas si je suis très objective, nous sommes arrivées les premières et les lumières dans le cenote venaient à peine d'être allumées. Et alors là ! Énorme coup de cœur. On est restées seules pendant 20 minutes et c'était hallucinant. Il est immense, plus grand que ceux que nous avons déjà faits et presque totalement fermé. Il y a énormément de stalactites et de stalagmites, l'eau est transparente et c'était si paisible. J'avais l'impression d'avoir atterri dans un autre monde.

Ce qui le rend aussi intéressant également c'est qu'il y a une sorte de plate-forme circulaire en pierre s'avançant dans l'eau, et juste en son centre un puit de lumière naturelle. Bon bien sûr, il était 9h donc le soleil n'était pas à son zénith mais ça n'a enlevé aucun de son charme au cenote. Au moment où nous décidons de partir, un couple arrive, on les a donc laissés seuls pour qu'ils puissent comme nous profiter.


Apparemment, il est assez fréquenté des touristes donc j'imagine qu'avec 30 ou 40 autres personnes ça ne doit pas être la même ambiance.


Les Cenotes du Mexique
Les Cenotes du Mexique

Cenote Sac Aua

Alors celui-ci on l'a beaucoup cherché. On voulait faire un dernier cenote avant de quitter Valladolid, si possible sur notre chemin avant de rejoindre Chiquilá (et ensuite Holbox). Et si en plus on pouvait en trouver un pas trop connu des autres touristes, ça nous arrangeait. Alors on a cherché pendant une petite heure sur internet avant de tomber sur le blog d'un hollandais qui avait testé un énorme panel de cenote.

On s'est mises d'accord sur Sac Aua et après le Chichén Itzá, ça a été mon meilleur souvenir du Mexique et mon coup de cœur des cenotes !


Situé à 35 minutes de Valladolid, le cenote est tenu par les habitants de Dzalbay. Quand nous arrivons sur le parking, il y avait plusieurs voitures mais nous comprenons vite que ce sont celles des habitants et que nous sommes les seules touristes pour l'instant ; nous sommes arrivées vers 11h30.

Au moment où nous voulons payer l'entrée du cenote, on nous dit que nous pouvons visiter avec un guide maya la grotte située juste à côté. Vu le prix, 150 pesos (6€), pour le cenote et la visite guidée de la grotte, on n’a pas réfléchi bien longtemps. Et ça a été notre meilleur choix ! Pendant 30 minutes, on a une visite privée de la grotte, avec toutes ses anecdotes, toutes les croyances des mayas, les rites, les sacrifices et l'histoire complète de cette grotte. C'était inimaginable ! On a pu poser toutes les questions qu'on voulait à Rudy, le guide, et même si c'était en espagnol, il prenait le temps de bien nous expliquer lentement pour qu'on comprenne tout !

A l'intérieur de la grotte, il y a des cenotes non ouverts au public mais que le guide essaye de temps à autre et qui sont en fait reliés entre eux.

Bref, ça a été vraiment une expérience inattendue, intéressante et enrichissante.

J'ai longtemps hésiter à vous la partager, puisqu'on souhaiterait que ce site reste inchangé, avec toute son histoire et que les touristes ne viennent pas tout gâcher, mais Rudy, le guide, nous explique que le site est ouvert depuis 13 mois, que les habitants ne vivent que de ça et qu'ils espèrent qu'il deviendra plus connu et il a insisté pour qu'on en parle. Lors de notre venue, il était en train d'apprendre le français et l’anglais pour mieux accueillir les touristes.


Cenote Sac Aua

Après notre visite de la grotte, ils nous ont ouverts le cenote rien que pour nous. Avant ça, il faut passer par les douches en plein air et ensuite rejoindre l'entrée pour descendre un long escalier. Et là, c'est magique : c'est en fait le plafond qui s'est effondré et qui est resté à la surface de l'eau pour créer une sorte d'île, avec son eau turquoise et transparente tout autour. Il y a des lianes, des fleurs, de la végétation et même des arbres. C'est d'ailleurs de là que le nom de ce cenote vient, enfin de l'arbre juste à côté des escaliers : Sac Aua.

Il y a plusieurs animations pour les touristes, il est possible de faire du kayak et ils ont installés un plongeoir. Il y a même le wifi ! Bon je vous avoue que même si bien sûr on a profité du wifi, j'ai trouvé ça un peu poussé et les installations dénaturent un peu le lieu. Mais le fait est qu'on était absolument seules (avec le maître-nageur) dans un endroit magnifique et magique.

Nous y sommes restées 1h, mais le froid aura eu raison de nous. Et c'est assez exceptionnel pour que je puisse le dire : j'ai sauté du plongeoir et mis la tête sous l'eau ! Il y a des endroits où l'eau est assez profonde donc on ne voit pas le fond, mais on voit parfaitement ses pieds tellement l’eau est transparente !

Bref, oui ça a été mon coup de cœur des cenotes mais ça a été en grande partie grâce à la gentillesse du guide et des habitants et du fait que nous y étions totalement seules. Encore une fois, j'imagine qu'avec un groupe de 15 personnes l'atmosphère doit être totalement différente.


Cenote Sac Aua
Cenote Sac Aua
Cenote Sac Aua
Cenote Sac Aua

Plusieurs choses communes que nous avons remarqué entre les cenotes: l'eau est vraiment froide, pour une frileuse comme moi, difficile d'y rester vraiment longtemps ; l'eau est d'une couleur turquoise hallucinante et totalement transparente ; les petits poissons près de la surface de l'eau viennent près de vous si vous ne bougez pas mais s'éloignent dès que vous êtes en mouvement.

8 vues0 commentaire