• Carnet de vacances

New-York : visite des quartiers de Brooklyn

Dernière mise à jour : 21 mai

*Toutes les photos ont été prises avec un iPhone 7 / Voyage réalisé en Mars 2018

Que faire a Brooklyn ?

Jour 2 de notre week-end |

Ô joie ! Pour ce deuxième jour New-Yorkais le beau temps est revenu, on va pouvoir faire autre chose que des musées ! Pour l’heure, nous partons prendre notre petit-déjeuner chez Tom’s dinner.

Quand nous y arrivons, le décor est planté : bondé de monde, table en formica, déco kitch qui dépasse de partout, quelques touristes, mais également pas mal d’habitués. Nous patientons quelques instants avant qu’une table se libère. Une fois installés, le plus compliqué est de choisir ce que nous voulons manger : il y a de tout du sucré, du salé, du salé-sucré… Et le tout très copieux (Marjorie et moi ne mangerons rien avant le début de soirée). Les pancakes n’étaient pas aussi bons que ceux de Jaret, mais c’est tout de même un endroit à recommander.


Que faire a Brooklyn ?
Que faire a Brooklyn ?

Après ce gros petit déjeuner, Jaret nous amène faire un tour dans Prospect Park. Ballade nécessaire pour nous faire digérer. C’était calme et très apaisant, il n’y avait pas grand monde et même si bien sur, au vu de la saison, il manquait des feuilles aux arbres, c’est un parc immense, bien entretenu, où il est agréable de s’y promener. On passe devant une fontaine et un lac juste avant de se décider à partir pour aller au jardin botanique.


Que faire a Brooklyn ?
Que faire a Brooklyn ?
Que faire a Brooklyn ?

Le jardin botanique de Brooklyn n’était pas forcément quelque chose que je voulais absolument faire mais il s’avère qu’il est à 20 minutes à pieds de chez Jaret et que l’entrée est gratuite le samedi de 10h à 12h. Donc c’était une bonne occasion, d’autant plus qu’en regardant quelques photos, ça m’a donnait envie. Nous nous dépêchons de sortir du parc et en arrivant à l’entrée : FAIL ! L’entrée gratuite à été déplacée le vendredi de 10h à 12h depuis le mois de mars !


On continue donc notre promenade et Jaret nous fait passer par la Grand Army Plaza. Bon c’est en fait l’entrée principale de Prospect Park, que nous n’avions pas vue puisque nous sommes passés par une plus petite entrée. La place est surtout connue pour son « arc de triomphe » qui a été construit en l’honneur des vainqueurs de la guerre de Sécession. Il est assez impressionnant, là au milieu de la circulation. Juste derrière il y a la Fontaine Bailey (éteinte vu la saison) et un buste de John Fitzgerald Kennedy. Le détour est assez sympathique à faire, d’autant plus que ça change de l’ambiance de New-York.


Que faire a Brooklyn ?

Ensuite nous disons au revoir à Jaret pour la journée et nous prenons le métro pour nous diriger vers le Brooklyn Bridge Park. Nous faisons un détour par le 58 Joralemon street, pour pouvoir admirer « la fausse maison ». En effet, ce n’est en fait qu’une façade et à l’intérieur il n’y a qu’un puit de ventilation du métro de New-York. J’avoue que j’ai trouvé cette adresse un peu par hasard et j’avais hâte de pouvoir la voir en vraie. Seulement, quand nous y arrivons, il y a des travaux devant et l’escalier est fermé par une barrière rendant la fenêtre inaccessible et donc l’impossibilité de voir l’intérieur. Encore une fois, New-York n’est pas avec nous.

Mais la maison se fond totalement dans le décor et d’extérieur elle n’a absolument pas l’air inhabitée.


Que faire a Brooklyn ?

Nous redescendons ensuite la rue, pour arriver au début du Brooklyn Bridge Park, au Pier 5. Et quand nous y arrivons, la magnifique vue sur la skyline nous éblouit. Nous attendrons de nous approcher un peu plus pour commencer à faire des photos et nous serons agréablement surprises de ne croiser que très peu de touristes. Et puis bon là, c’est simple, nous remonterons tout le bord de l’East River jusqu’à faire un arrêt au Brooklyn Bridge Park Greenway. Je voulais faire une photo de la skyline, avec les « bout des bois » qui sortent de l’eau. Je voyais souvent ce paysage et moi aussi je voulais avoir ma petite photo ! Bon malheureusement, vu la saison les poteaux étaient recouverts, mais bon, petit détail.


Que faire a Brooklyn ?

Nous ferons également un arrêt quand nous arriverons au Brooklyn Bridge pour essayer de capturer la sklyne et le pont. Les buildings ne paraissent pas réels comme si c’était un faux fond ou un faux horizon que nous admirons. Nous prendrons une longue pause pour bien en profiter.


Que faire a Brooklyn ?

Nous nous dirigeons ensuite vers Washington Street, pour encore une fois avoir LA photo de touristes. C’est une des photos que l’on voit très souvent quand on parle de New York : une vue imprenable sur le Manhattan Bridge avec le haut de l’empire state building entre son arche. Oui mais voilà, le coin est très connu et quand nous y arrivons il y a plus d’une dizaine de touristes ! Nous resterons un gros 5 minutes pour tenter d’avoir une jolie photo sans voiture ou sans personnes mais je ne serais pas assez patiente.

Alors les photos ne rendent pas hommage au point de vue, c’était beaucoup plus impressionnant en vrai. Voir le Manhattan Bridge au bout d’une rue entre deux buildings c’est quand même pas trop mal. Et voir un bout de l’empire state building nous rappelle que Manhattan est juste à côté.


Que faire a Brooklyn ?

C’est là où Marjorie et moi on se sépare, elle s’en va vadrouiller dans Manhattan pendant que moi je continue à découvrir Brooklyn. Première destination : le Manhattan bridge. J’avoue avoir hésité longuement avant de me décider à finalement le traverser. Mon but étant de me rendre à Williamsburg, et la traversée du pont rendant le trajet plus court, c’est ce qui me décide. Grand bien m’en a fait ! Je pense que c’est la vue que j’ai le plus apprécié durant ce long week-end à New York. Dès le début, j’ai été subjuguée par le point de vue sur la skyline et sur le Brooklyn Bridge qu’on aperçoit de tout son long.

Question pratique, il y a du grillage tout le long de la traversée mais ça n’empêche absolument pas de profiter de la vue (il y a parfois même quelques trous pour faire des photos). De plus, le métro passe juste à côté et c’est très impressionnant.

Avec les pauses photos, je mettrais environ 30 minutes à le traverser en prenant mon temps. Et j’ai du croiser maximum 5 touristes durant le trajet.


Que faire a Brooklyn ?
Que faire a Brooklyn ?

Je rejoins ensuite le Williamsburg bridge. Quand je me suis renseignée sur quoi visiter dans le quartier, il était conseillé de commencer par la traversée du pont, qui donne un avant goût du quartier. Je ne sais pas trop à quoi je m’attendais, mais j’ai été un peu déçue. J’avais lu qu’il y a avait plein de graffitis tout le long du pont et que c’était vraiment dépaysant. Alors en effet, les 10 premières minutes sont assez sympathiques : ce ne sont pas des tags mais des graffitis au sol qui rythment la marche et la structure est de couleur rose, ce qui donne un charme au pont, certes. Mais c’est un peu comme sur le Brooklyn Bridge, on est assez loin du grillage et du coup la vue n’est pas forcément top. D’autant plus que j’ai adoré la vue sur la skyline depuis le Manhattan Bridge 20 minutes plus tôt, alors mes exigences étaient élevées.

La traversée a duré 30 minutes environ ; je ne sais pas si c’est parce que je commençais déjà à être fatiguée de marcher mais j’ai trouvé ça long et sans beaucoup d’intérêt.


Que faire a Brooklyn ?
Que faire a Brooklyn ?

Bon après tout ça, me voilà arriver dans le quartier de Williamsburg. Je m’étais fait un espèce d’itinéraire avec tout ce qu’il y avait à voir, en tout cas tout ce qui m’intéressait. Donc, je me dirige directement vers Kent avenue. De manière générale, je n’ai pas de choses vraiment spéciales à visiter, c’est principalement me balader. Bon première impression de Kent avenue : c’est assez calme, je m’attendais à ce que ça soit un peu plus vivant. Donc je ne perds pas de temps et je me dirige directement vers les quais, pour voir la vue sur Manhattan. C’est aussi une vue connue et franchement elle vaut le détour. Encore une fois je trouve que les photos ne rendent pas justice au paysage, mais c’est un point de vue qui vaudrait un petit détour quand même.


Que faire a Brooklyn ?
Que faire a Brooklyn ?

Le seul problème c’est que près de l’eau, il y a énormément de vent… Et j’ai même parfois du mal à reprendre ma respiration tellement ça souffle. Du coup je ne m’y attarde pas : je vois que la batterie de mon téléphone est pas mal descendue, je ne me suis pas posée depuis un certain temps du coup je change un peu mon itinéraire et je me rends chez Artists & Fleas. Je voulais trouver un endroit pour me poser, recharger mon téléphone et me reposer un peu. C’est en fait un marché où il y a beaucoup d’objets vintage de tout genre ou de nouveaux objets qui se veulent vintage. Alors je n’ai été ni déçue ni surprise, c’était ce à quoi je m’attendais : des stands variés (nourriture, fringues, bijoux, vinyles…) mais des prix assez chers pour ce que c’est. Enfin c’est mon avis. J’ai trouvé que tout ça faisait très « hipster » et qu’il n’y avait pas forcément d’authenticité. Le seul point positif c’est que ça soutient les artistes. Il n’y avait pas beaucoup de monde quand j’y étais, pourtant nous étions un samedi et j’avais lu que le week-end il pouvait y avoir foule.


Que faire a Brooklyn ?

Je continue ma visite de Williamsburg et je m’aventure dans Burry Street qui était une des rues conseillées dans le quartier. Mais je n’y reste pas longtemps car je ne la trouve pas animée et je me dirige vers Bedford Street qui était donnée comme LA rue à ne pas manquer dans Williamsburg. Sur le trajet, je m’arrête dans 2 friperies. Ce n’est pas ce qui manque dans le quartier et j’en profiterai pour m’acheter un petit souvenir.


Je finis par descendre Burry Street et enfin je trouve ce que je suis venue chercher : un peu de vie. Il y a plus de mondes, des touristes et des locaux j’ai l’impression, beaucoup de bar, de petits magasins, de la musique et également un peu de street art. Je trouve enfin que les immeubles en briques rouges ont du charme et ma ballade devient agréable.


Que faire a Brooklyn ?

Je rejoins ensuite le City Reliquary Museum. Dans un premier temps parce que j’avais lu qu’il était gratuit. Mais quand j’arrive, on m’annonce que l’entrée est à 5$. Bon je décide quand même de payer car ça m’intrigue un peu : pour faire simple, c’est une sorte de grande pièce où des tas d’objets anciens, rangés par thèmes, retracent l’histoire de New-York. Ca ressemble plus à un petit bordel une fois qu’on a passé le tourniquet d’entrée mais c’est amusant. Bon alors, je ne me suis pas assez renseignée avant pour savoir forcément tout ce que les objets représentaient mais c’est quelque chose qui sort de l’ordinaire : de veilles photos, des collections, des objets, des affiches… C’est très varié. Seul hic, le musée est vraiment minuscule, j’en fais le tour en 15 minutes.

Il ne vaudrait clairement pas un détour, mais c’est une pause assez rigolote.


Que faire a Brooklyn ?

J’avais espoir de pouvoir trouver du wifi dans le musée, mais c’était tellement petit qu’il n’en avait pas. Du coup je vais directement dans le métro (on dit merci au new-yorkais qui vivent dans le futur et qui proposent du wifi gratuit dans chaque station) et je préviens Jaret que je serais dans le quartier de Bushwick d’ici 15 minutes. La veille, quand on avait parlé ensemble de notre « emploi du temps » de la journée, il m’avait dit que ça faisait très longtemps qu’il n’avait pas été dans ce quartier, et que s’il pouvait, il m’accompagnerait. On finit donc par se rejoindre.

Bushwick était vraiment un quartier que j’avais envie de découvrir car il est connu pour son street art. Seulement pour pas me prendre la tête et parce je connais mon sens de l’orientation, j’avais également trouvé un itinéraire du quartier sur ce blog. Et on l’a tout simplement suivi ! Enfin, Jaret a pris les commandes et nous a guidés !

Et j’ai adoré ! Il y a vraiment des graffitis partout, à chaque coins de rues, à la fois d’une grande qualité et de styles très différents : certains sont d’une taille immense, d’autres plus petits ; certains sont colorés, d’autres sont en noir et blanc. Et c’est le fait qu’ils soient tous différents des uns des autres qui donnent autant de charme à ce quartier. Nous avons suivi l’itinéraire mais ça ne nous a pas empêché de faire quelques détours, attirés par d’autres grafs.

Bushwick est vraiment un de mes coups de cœur de ce week-end ; loin de Manhattan et de ses grands buildings, c’était une jolie découverte.


Que faire a Brooklyn ?

Jaret étant d’humeur festive nous finissons notre soirée dans un bar situé dans Wyckoff avenue. Ce lieu choisit au hasard nous offre la possibilité de pouvoir jouer au billard pour 1$ par partie ! Ce que Jaret s’empresse de faire ! On passe un bon moment avant que je rejoigne Marjorie pour qu’on se fasse un petit rooftop.

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout