• Carnet de vacances

Mexique : Visiter le Chichen Itzá, une des 7 merveilles du monde

Dernière mise à jour : 15 févr.

* Toutes les photos ont été prises avec un iPhone 11 / Voyage réalisé en Novembre 2019

Chichen Itza

Jour 3 de notre road trip |

C'était un peu ma condition sine qua none de notre venue au Mexique, voir une des 7 merveilles du Monde !


Nous voulons y être à l'ouverture, donc le réveil se fait de bonne heure. On entre l'adresse dans le GPS et vous voilà parties pour un peu moins d'une heure de route depuis Valladolid. Bien sûr, comme rien ne se passe jamais parfaitement, nous nous retrouvons sur le parking des hôtels qui bordent le Chichen Itzá et nous sommes obligées de demander l'entrée pour les visiteurs, à 5 minutes en voiture d'où nous nous trouvons. Mais comme nous avons toujours la chance de notre côté et que surtout nous nous sommes renseignées sur par grand-chose, il y en fait 1h de décalage horaire entre Valladolid et le site du Chichen Itzá ce qui fait qu'au lieu d'arriver à 9h10 comme nous le pensions il est en fait 8h10 et nous sommes les premières devant le parking ! Bon une chance pour nous, parce que si j'ai bien un conseil à vous donner, c'est d'arrivée à cette heure-ci ! Premières sur le parking, et premières à faire la queue. Sachant qu'il y a le wifi, les 40 minutes sont passées vite. Il faut noter que les 20 minutes précédant l'ouverture du site, on était environ une cinquantaine de personne.


Pendant qu'on patientait, 3 françaises sont venues nous demander si nous voulions partager un guide. Un peu réticentes au départ, puisque nous voulions un guide pour nous seules, on a fini par accepter. Principalement pour des raisons financières, puisque la seule chose que nous avions regardé c'était le prix d'entrée du Chichen Itzá, mais absolument pas mis à jour, puisqu'à partir du 2 janvier 2019, le prix de l'entrée a été augmenté de 110%, comptez près de 23€ pour l'entrée !

Nous avons choisi un guide officiel, à l'entrée du Chichen Itzá qui parlait français, à 5 donc, nous avons payé environ 12€ par personne.

Ajoutez à cela 4€ de parking. Une journée avec un petit budget, mais selon moi ça vaut le coup !


La ville de Chichen Itzá était au Xe siècle le principal centre religieux du Yucatan et aujourd'hui il est l'un des sites archéologiques les mieux conservés, d'où son nombre de visiteurs par an. Le site est classé au patrimoine de l'Unesco depuis 1988 et a été élu en 2007 l'une des sept merveilles du monde moderne.


La principale attraction reste bien sûr la pyramide la plus connue, le Castillo. Et puisque nous y étions de bonne heure, nous avons eu la chance de la voir de face, sans personne devant (bon pendant 2 minutes puisqu’ensuite, le site a été envahi).

La pyramide compte 365 marches, représentant chaque jour de l'année. Anecdote sympathique à savoir : les mayas reconstruisaient souvent des pyramides sur d'autre pyramides, à chaque nouveau dieu, donc il y a en fait 2 autres pyramides à l'intérieur de celle qu'on voit à l'extérieur. C'était un lieu sacré, encore aujourd'hui puisque c'est ici que les mayas célèbrent la descente sur terre du dieu Kukulkan, le serpent à plumes. Puisque dans la culture Maya rien n'est jamais laissé au hasard, ils ont également construit le serpent en pierre sur le côté nord de la pyramide et à chaque équinoxes, grâce aux jeux d'ombres et de lumières, le soleil projette sur la pyramide le corps du serpent. Bon nous, nous ne sommes pas tombées au bon moment mais rien que de penser qu'ils ont pu réfléchir à l'endroit exact pour que deux fois par an le soleil puisse donner vie au serpent qu'ils ont construit est assez impressionnant !


D'origine, il ne reste qu’une face et demie, les autres ont été rénovées. Il y a un côté où il y a une moitié rénovée une moitié d'origine et tout un côté d'origine. Ces faces sont souvent désertées des touristes, mais elles ont un charme fou ! N'hésitez pas à y aller !


Chichen Itzá
Chichen Itzá

Dernière anecdote mais pas des moindres : si on frappe des mains devant la face nord de la pyramide un écho retentit reproduisant le son d'un oiseau (un perroquet selon la légende). Ce son provient de la tête de la pyramide.


Nous avons ensuite suivi notre guide pour la visite complète du site :


Le Tzompantli

C'est un peu morbide, mais c'est un mur de crâne de 60 par 12 mètres. Alors ce ne sont pas des vrais crânes mais des sculptures, qui représentent principalement des victimes scarifiées aux dieux.


Chichen Itzá

Le temple des guerriers

Situe juste derrière la pyramide, on trouve le temple des guerriers, constitué de 1000 colonnes. Certaines encore en bon état et parfois mêmes gravées, d'autres jonchant le sol. C'est très impressionnant.


Chichen Itzá
Chichen Itzá

Le terrain de jeu

Le terrain de jeu de balle du site du Chichen Itzá est le plus grand du Mexique. Les parties pouvaient parfois durer des journées entières. Deux équipes s'affrontaient et à la fin le chef de l'équipe perdante se faisait décapiter ! Ouais ils rigolaient pas trop quand même.

Le terrain est très impressionnant, nous en avions vu un la veille sur le site de Cobá mais beaucoup plus petit. Et petite particularité sur celui-ci : si vous vous mettez à chaque extrémités (quand on prend le terrain en longueur) vous pouvez communiquer avec les personnes à l'autre bout du terrain ! Ça m'a fait penser à la gare centrale de New York.


Chichen Itzá

El Caracol

Alors c'est la chose qui m'a le plus surprise : El caracol est en fait un observatoire ! Mais ce n'est pas si surprenant que ça en fait puisqu’il faut prendre en compte qu'à l'époque, les astronomes mayas avaient bien plus de connaissances que les européens.

Toutes les fenêtres ont été construites à des points stratégiques pour pouvoir observer les phénomènes du ciel. El caracol signifie l'escargot car à l'intérieur de la tour se trouve un escalier en spirale.


Chichen Itzá

L'église

Alors ce n’est pas vraiment ce qu'on pourrait appeler une église à proprement parler. Enfin moi, ce n'est pas ce que j'ai dans mon imaginaire. C'est un des plus anciens bâtiments du site, elle date du VIe siècle. En fait, c'est après la conquête des espagnols qu'elle a été appelée église puisqu'elle se trouvait proche du couvent.


Chichen Itzá

Il y a d'autres édifices sur le site et même un cenote (fermé lors de notre passage). Le mieux c'est quand même de prendre un guide, on a tout de suite mieux compris l'histoire des mayas, les principales activités de la ville à l'époque et plusieurs anecdotes. Bien évidemment, si vous passez par le Yucatan, le Chichen Itzá est un incontournable. Mais je vous conseille tout de même d'arriver tôt, vous pourrez profiter du site, sans beaucoup de touristes et sans se faire alpaguer par les vendeurs très nombreux même s’ils sont très gentils et accueillants.

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout